L’incroyable illusion d’optique de la Via Piccolomini : plus on s’approche du dôme, plus il se rétrécit, plus on s’en éloigne, plus il grossit.

La Via Piccolomini à Rome est devenue célèbre pour une étrange illusion d’optique qui attire les touristes et les badauds du monde entier. Ceux qui marchent dans la rue, lorsqu’ils s’approchent de la coupole de Saint-Pierre, la voient plus petite et plus éloignée.

Lorsqu’on l’admire depuis la Via Piccolomini, dans le quartier d’Aurelio, le Dôme de Saint-Pierre émerge dans toute sa beauté, surtout parce qu’ici, et seulement ici, il se passe quelque chose de très particulier.

Celui qui marche dans cette rue (ou la parcourt en moto ou en voiture) en direction du Dôme, puis se dirige vers le belvédère au bout de la rue, au lieu de le voir de plus en plus grand, le voit plus petit et plus loin. Et vice versa. C’est-à-dire que plus on s’éloigne du Dôme, plus on le voit proche et grand.

Pourquoi cela se produit-il ? C’est un jeu de perspectives qui déroute l’œil humain. Au début de la rue, l’œil perçoit l’imposant dôme en position centrale, entouré d’arbres et de bâtiments placés sur les côtés. Le dôme apparaît ainsi isolé de l’arrière-plan.
En avançant, l’œil n’est plus distrait par les arbres et les bâtiments, et le ciel émerge : c’est probablement pour cette raison que l’œil a tendance à percevoir le dôme comme plus petit et plus lointain.

Le belvédère de la Via Piccolomini, précisément en raison de cette particularité, est devenu au fil du temps un lieu très fréquenté par les Romains et les touristes, intrigués par l’étrange effet d’optique.

Pour avoir une idée de ce qui se passe lorsque vous marchez dans cette rue, regardez cette vidéo.

 

En tant que jeune média indépendant, LE MAG AFRIK a besoin de votre aide. Soutenez-nous en nous suivant et en nous ajoutant à vos favoris sur Google News. Merci !

Suivez-nous sur Google News