Quelle est la différence entre le chapon, le poulet et la poule ?

  • Le Chapon

Nous commençons par le chapon, qui est généralement très recherché et acheté à des périodes telles que Noël, car c’est un produit très populaire. Sa viande est considérée comme beaucoup plus juteuse que celle du poulet et est parfaite pour être farcie ou rôtie. Il s’agit d’un coq d’élevage dont la viande est plus fine et plus lourde. Le chapon est un coq castré à un âge précoce, vers quatre mois. Une fois castré, il commence sa période d’engraissement jusqu’à ce qu’il atteigne un poids de 3-4 kilos, moment où il peut être abattu.

  • Le poulet

Lorsque nous parlons de poulet, tout le monde sait peut-être à quoi nous faisons référence, mais la vérité est qu’il y a le poulet élevé en liberté qui est destiné à être abattu lorsqu’il a déjà plusieurs mois et il y a aussi le poulet de ferme qui est élevé de manière industrielle et qui est généralement abattu après 45 jours. Dans le cas du poulet, on parle d’un animal dont la viande est lisse et charnue. Si nous achetons du poulet élevé en plein air, il faut savoir qu’il est généralement abattu à l’âge de 5 mois et son poids peut varier entre un kilo et demi et trois kilos.

  • Volaille

Enfin, nous avons la volaille, qui fait référence au processus d’élevage de poules à des fins gastronomiques. Les origines de la poularde se trouvent en France. Il s’agit d’une jeune poule dont l’ovaire est enlevé afin qu’elle ne puisse pas pondre d’œufs. D’autre part, le procédé consistant à « tromper » la physiologie de l’appareil reproducteur des poules est également souvent utilisé en les maintenant dans l’obscurité sans qu’elles ne bougent trop. Les poules sont ainsi libérées de leur fonction de pondeuses pour concentrer leur puissance métabolique sur l’engraissement au cours d’un processus un peu long, entre 5 et 8 mois, jusqu’à ce qu’elles atteignent un poids compris entre 2,5 et 3 kilos. La viande de la poularde se caractérise par le fait qu’elle est riche en graisse infiltrée, tendre et savoureuse.

En tant que jeune média indépendant, LE MAG AFRIK a besoin de votre aide. Soutenez-nous en nous suivant et en nous ajoutant à vos favoris sur Google News. Merci !

Suivez-nous sur Google News