Pressions inflationnistes : Primark annonce la hausse de ses prix dans sa collection automne/hiver

La chaîne textile Primark Associated British Foods, dont la société est propriétaire, a annoncé mardi, lors de la présentation de ses résultats semestriels, qu’elle allait appliquer des augmentations de prix sur certains de ses produits en raison de la spirale des pressions inflationnistes de ces derniers mois. « Les pressions inflationnistes sont telles que nous ne pouvons pas toutes les compenser par des réductions de coûts, donc Primark appliquera des augmentations de prix sélectives sur une partie du stock automne/hiver », a reconnu George Weston PDG d’Associated British Foods.

La chaîne a affiché un bénéfice d’exploitation ajusté de 491 millions d’euros au cours des six premiers mois de son exercice (octobre-mars), ce qui représente près de dix fois le bénéfice de 43 millions de livres que la multinationale a enregistré au cours de la même période l’année dernière et même 29 % de plus que le bénéfice de 381 millions d’euros de la dernière année complète.

Au cours du premier semestre de son exercice fiscal, Primark a réalisé des ventes de 4 203 millions d’euros, soit 58,6 % de plus que pour la même période de l’année précédente. L’amélioration de la performance de la chaîne en comparaison annuelle reflète le fait que tous les magasins Primark étaient en activité à la fin de la période et, à quelques exceptions près, sont restés ouverts pendant tout le semestre.

Le détaillant a également souligné les progrès réalisés dans la transformation de ses capacités numériques avec le lancement d’un nouveau site web au Royaume-Uni début avril, en vue de lancer son nouveau site web sur tous les marchés de Primark. Le détaillant continue également à poursuivre son ambition d’augmenter son réseau de magasins de 530 nouveaux magasins au cours des cinq prochaines années.

À cet égard, outre les marchés en croissance pour Primark, tels que les États-Unis, France, Italie. La chaîne prévoit d’entrer sur les nouveaux marchés de Roumanie et de Slovaquie au cours de l’exercice fiscal actuel, ce qui portera la présence internationale de l’entreprise à 16 marchés différents.

En tant que jeune média indépendant, LE MAG AFRIK a besoin de votre aide. Soutenez-nous en nous suivant et en nous ajoutant à vos favoris sur Google News. Merci !

Suivez-nous sur Google News