Suivez ces étapes pour cueillir vos champignons

Le champignon, la partie visible et comestible du champignon, fait partie de ces aliments que l’on peut trouver non seulement dans les magasins mais aussi dans la forêt. Connaître les étapes à suivre pour cueillir des champignons en sécurité. 

Après tout, nous devons nous rappeler qu’il s’agit d’êtres vivants et que, même si nous pouvons les utiliser pour nous nourrir, nous devons les traiter dans le respect de la nature, en prenant toutes les précautions nécessaires pour que cette récolte typique de l’automne soit réussie.

Recommandations pour une cueillette sûre de champignons

La plupart des champignons sauvages apparaissent en automne, bien qu’il y ait le cas exceptionnel de certains qui n’apparaissent qu’au printemps, comme les morilles. Les premiers champignons comestibles peuvent être récoltées avec l’arrivée des premières pluies et le meilleur moment pour commencer la récolte est entre mi-septembre et début octobre.

Les zones de forêts de pins, de chênes verts et de hêtres sont les plus propices à la cueillette des champignons, et dans notre pays, ils sont particulièrement concentrés dans les zones de montagne et de forêt. On estime qu’il existe plus de 1 500 espèces de champignons, les plus connus étant les boletus edulis, les champignons trompettes et les chanterelles. Il faut savoir différencier leurs différentes couleurs et odeurs afin d’identifier les comestibles et les toxiques.

Les étapes de la cueillette des champignons en toute sécurité

  1. Tout d’abord, il est très important de ne jamais cueillir de champignons dans des zones proches de routes, d’usines, d’industries ou de décharges, ils sont très susceptibles de contenir des éléments toxiques.
  2. Il existe essentiellement deux techniques pour cueillir les champignons, soit à la main, soit avec un couteau.
  3. Si vous allez choisir à la main, pour choisir chacun d’entre eux vous devez le tenir par la tige et le tourner à 360º pour pouvoir le retirer, ne le retirez jamais d’un coup sec car cela l’endommagerait.
  4. Au cas où vous voudriez le prendre avec un couteau, faire une coupe horizontale à la base du pied mais sans enfoncer le rasoir dans le sol, car cela endommagerait le mycélium, tout comme tirer endommagerait le mycélium. La grande majorité des gens utilisent un rasoir car c’est plus confortable, plus rapide et plus efficace.

Faites attention aux espèces

Il existe une énorme variété de champignons, ce qui nous oblige à faire attention à l’espèce qui prédomine dans notre zone géographique. Si certains peuvent être cueillis à la main ou au couteau, d’autres ne peuvent être coupés qu’avec l’une des deux techniques. Par exemple les champignons sauvages doivent toujours être coupés à la main, et le champignon chardon sauvage, toujours avec un couteau.

Cueillir des champignons avec des couteaux

Si vous allez utiliser un canif, coupez la base du pied horizontalement, mais sans pénétrer le sol avec la pointe afin de préserver le mycélium. Il n’est donc pas nécessaire de porter des râteaux, des houes ou d’autres outils qui ne font qu’entraver la reproduction des champignons.

Et si l’espèce convient aux deux méthodologies ?

Dans ce cas, optez pour le rasoir, car il offre un meilleur contrôle de la situation et réduit la probabilité de causer des dommages au champignon.

En tant que jeune média indépendant, LE MAG AFRIK a besoin de votre aide. Soutenez-nous en nous suivant et en nous ajoutant à vos favoris sur Google News. Merci !

Suivez-nous sur Google News