Comment résilier une copropriété ?

Déployer Replier le sommaire

On parle de copropriété lorsqu’il y a une résidence qui possède deux propriétaires ou plus, nous parlons donc d’une propriété partagée. Il se peut qu’une des parties décide de s’en débarrasser, et on veut alors savoir comment fonctionne la résiliation d’une copropriété ? C’est plus courant que vous ne le pensez de nos jours.

Alors, comment un condominium est-il résilié ?

Pour mettre fin à cette copropriété, un certain nombre de mesures doivent être mises en place, bien qu’il soit préférable qu’une agence ou un avocat spécialisé nous explique en quoi consistent le chiffre et la fonction afin de savoir ce que nous devons faire à tout moment.

Il s’agit donc d’un droit au même titre que les autres, que l’on a lorsqu’on est copropriétaire de ce bien.

Quand a lieu l’extinction de la copropriété ?

Comme nous l’avons souligné, dans ces situations où il y a un bien commun où il y a plusieurs propriétaires mais qui ne veulent plus de ce droit ou de ce bien. Cela se produit généralement, en particulier, lors de l’extinction d’une société, d’un divorce ou d’une séparation et également en cas d’héritage.

  • Par accord mutuel

Comme pour d’autres choses, il peut y avoir ou non un accord entre les parties, selon la raison ou la cause de la cessation de ce droit.

S’il y a un accord entre les parties, ce qui est toujours mieux pour toutes les situations, alors ce sont les parties qui se mettent d’accord sur la manière de mettre fin à cette copropriété de biens. Vous n’avez pas besoin d’un avocat, ni d’aller au tribunal. Vous avez peut-être besoin d’une personne qui s’y connaît en la matière pour savoir comment procéder.

Dans ce cas, soit l’un des propriétaires vend sa part, soit chacun des propriétaires conserve le pourcentage qu’il a convenu.

  • Par voie judiciaire

Lorsqu’il n’y a pas d’accord entre les parties, c’est là qu’il y a des problèmes. Ensuite, le problème ne peut être résolu que par des avocats et en allant au tribunal, afin que le juge ait le dernier mot.

Si le bien ne peut être divisé, la seule issue est de vendre le bien et de diviser l’argent entre les copropriétaires.

En tant que jeune média indépendant, LE MAG AFRIK a besoin de votre aide. Soutenez-nous en nous suivant et en nous ajoutant à vos favoris sur Google News. Merci !

Suivez-nous sur Google News