Comment assembler du bois facile et rapide : ces techniques vont vous faire gagner du temps

De nombreux travaux de bricolage que nous pouvons avoir envie d’effectuer à la maison exigent la connaissance de techniques de base. Savoir comment assembler le bois, par exemple, est la clé pour gagner du temps et obtenir des résultats aussi bons que ceux des professionnels.

Il s’agit toutefois d’une méthode complexe qui nécessite une certaine pratique. Et pour que les heures que vous y consacrez en valent la peine, vous devez d’abord vous informer sur les différentes possibilités de montage qui s’offrent à vous, et sur ce qui change selon que vous choisissez l’une ou l’autre solution.

Quel est le but de l’assemblage du bois et quelles sont les possibilités d’assemblage ?

En gros,il est utile pour joindre deux ou plusieurs parties de ce matériel, ce qui permet de créer des structures telles que des meubles. Reconnaître la procédure la plus appropriée est la première étape d’un montage réussi, esthétique et résolu.

  • Avec tubillons

Similaires aux clous, les clous tubulaires nous permettent d’assembler le bois de manière non agressive, en évitant le frottement du bois contre le métal. Nous devons marquer le Nous devons marquer les points sur les bords des planches, en y perçant des trous avec une mèche, en respectant l’épaisseur et avec une profondeur de la moitié d’une cheville. Une fois les trous percés, mettez de la colle de menuisier à l’intérieur, et fixez les tubes. Enfin, joignez les parties ensemble.

  • Joint en demi-bois

Très répandu dans la construction de lattes de bois, ce joint consiste à abaisser deux pièces à la moitié de leur épaisseur, ce qui facilite leur superposition. Une scie à côtes est utilisée et il faut faire attention à ne pas trop les sous-couper. Pour les assembler, ils sont collés, bien que beaucoup préfèrent fixer les joints avec des clous ou des chevilles de renfort, qui sont facilement disponibles.

  • Avec la technique de la « boîte et du biscuit ».

Également connue sous le nom de « chevron », cette technique est courante dans la fabrication de meubles modernes, notamment dans la production de tables et de chaises. Très durable et simple, la taille du bloc de biscuit est marquée sur une extrémité de l’une des pièces.

Ensuite, nous forons un trou avec la mèche de bêche dans le trou jusqu’à ce que le trou soit vide. Appliquez l’adhésif et placez le biscuit à l’intérieur. Puis, pour finir, nous étalons de la colle autour du trou et assemblons les pièces en exerçant une légère pression.

  • Montage avec vis à double filetage

Enfin, l’assemblage par vis à double filetage en menuiserie est idéal si l’on souhaite que le joint ne soit pas visible à l’œil nu. Une fois que le point des deux faces à joindre, et percés, vissez un côté de la vis, puis insérez l’autre extrémité dans la bande pour les assembler. Il est essentiel de le tourner fermement jusqu’à ce que le fil soit tendu.

En tant que jeune média indépendant, LE MAG AFRIK a besoin de votre aide. Soutenez-nous en nous suivant et en nous ajoutant à vos favoris sur Google News. Merci !

Suivez-nous sur Google News