Gabon: deux proches de Brice Laccruche Alihanga visés par des mandats d’arrêts internationaux

La justice gabonaise a émis deux mandats d’arrêt contre deux personnalités dans le cadre de l’opération anti-corruption. Il s’agit des sieurs Raphaël Nze Minko et Gervais Martial Koulayo Houlpaye, réputés proches de l’ancien directeur de cabinet du président Ali Bongo.

Le procureur de la république, André Patrick Roponat lors d’une sortie médiatique à Libreville le samedi 4 janvier a indiqué que deux mandats d’arrêt ont été émis contre deux nouveaux suspects dans le cadre de l’opération scorpion. Selon le magistrat, une perquisition au domicile de Raphaël Nze Minko, beau-frère de Brice Laccruche Alihanga a permis de mettre la main sur une somme de 250 millions de francs CFA entassées dans deux coffres.

Gervais Martial Koulayo Houlpaye, ancien collaborateur de Brice Laccruche Alihanga est visé par le second mandat. A en croire le procureur, ces deux personnes suscitées bénéficient de la présomption d’innocence. Lancée depuis plusieurs mois, l’opération scorpion a permis de mettre la main sur une trentaine de personnes dont six ont été mises hors de cause, quatre laissées en liberté provisoire et 20 autres inculpées et jetées en prison. Elles sont pour la plupart très proches de Brice Laccruche Alihanga, ancien puissant directeur de cabinet d’Ali Bongo incarcéré à la Maison d’arrêt « Sans Famille » de Libreville.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici