Côte d’Ivoire – Affaire Guillaume Soro : la cour de cassation se déclare incompétente

Guillaume Soro-Le Point Sur

L’affaire Guillaume Soro a été portée devant la cour de cassation ce vendredi 17 janvier 2020. A la fin de l’audience, la cour de cassation de Côte d’Ivoire s’est déclarée compétente pour juger l’affaire.

Guillaume Soro a été accusé de détournement de deniers publics, de recel de détournement, de blanchiment de capitaux et de complot contre l’autorité de l’Etat. Vendredi, devant la cour de cassation où est porté l’affaire, vu la qualité d’ancien membre du gouvernement de Soro, et les différentes parties ont plaidé. A la suite de la plaidoirie des avocats, « la Cour de cassation présidée par Mme Chantal Camara, a rejeté les exceptions soulevées par la défense et ordonné à un juge instructeur à l’effet de procéder à l’instruction de cette affaire conformément aux dispositions légales », rapporte Connectionivoirienne.net. La cour s’est donc déclarée incompétente dans cette affaire impliquant un ancien premier ministre et ancien chef d’institution de la république de Côte d’Ivoire.

Selon ma même source, les avocats de l’ancien président du parlement ivoirien ont dénoncé une « irrégularité de procédure », soulignant que « le fait que M. Soro ait été ancien président d’institution, alors l’affaire ne pouvait qu’être connue que par la Haute Cour de justice, seule juridiction compétente pour se prononcer sur les chefs d’accusation ». Connectionivoirienne.net explique aussi qu’en « sa qualité de parlementaire, les faits présumés ne sauraient être traités comme avoir été commis en état de flagrance. Bénéficiant de procédure spéciale, l’Assemblée nationale devrait se prononcer, ensuite le Conseil de magistrature, qui devrait ouvrir des poursuites et donner l’autorisation à la Cour de cassation ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici