Bénin: la réaction de Valentin Djènontin aux violences de Savè

Valentin Djènontin-Agossou - Ancien Ministre de la Justice

Le Jeudi 9 Janvier 2020, la Commune de Savè a basculé à nouveau dans l’affrontement faisant plusieurs blessés et deux morts. Dans un message publié dans la soirée du vendredi 17 janvier, l’ancien ministre de la justice Valentin Djènontin a réagi à la situation. 

L’ancien garde des sceaux n’est pas resté insensible à la reprise des violences depuis plus d’une semaine dans la commune de Savè. Pour l’ex-secrétaire exécutif du parti Forces cauris pour un Bénin émergent (FCBE), les populations de cette ville sont persécutées parce qu’elles défendent leur dignité humaine. « Dans l’objectif manifeste d’anéantir toute poche de contestation, des hommes armés ont été dépêchés dans la ville. Déjà, plusieurs de nos compatriotes ont été assassinés de sang-froid. Leur seul tort, défendre la dignité humaine et refuser de se soumettre à l’esclavage imposé par nos propres frères », a-t-il fait savoir.

Tout en présentant ses condoléances aux familles éplorées, Valentin Djènontin indique que cette situation convainc davantage que la lutte entamée pour la restauration de la démocratie ne saurait être troquée contre des intérêts particuliers, partisans, électoralistes ou autres. Ainsi, il réaffirme aux familles des victimes que la lutte sera menée jusqu’au bout.

Les organisations de défense des droits de l’Homme interpellées

Faut-il le rappeler, depuis les élections législatives du dimanche 28 Avril 2019, la Commune de Savè s’est abonnée à la violence. Déjà en Juin de la même année un affrontement violent entre chasseurs et forces de l’ordre a occasionné plusieurs blessés graves aussi bien dans le rang des chasseurs que celui des forces de l’ordre. Avec la récurrence des violences dans cette région aux lendemains de ces élections non inclusives, l’ancien député invite les organisations nationales et internationales de défense des droits de l’homme à se pencher sérieusement sur la situation afin d’éviter que le Bénin ne bascule dans une épuration ethnique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici