A la uneConfidences

Bénin: Blaaz raconte comment il a été viré de la maison de ses parents

Mister Blaaz, le king du rap béninois comme le surnomme ses fans n’a pas connu une adolescence douce. Les rapports entre lui et ses parents n’étaient pas les meilleurs dont pouvaient rêver tous les jeunes de son âge à l’époque. Ces moments sombres de sa vie justifient à suffisance les thématiques souvent abordés dans ses œuvres artistiques.

Devenu depuis quelques mois, PDG d’une grosse société basée en France, Blaaz produit sur sa page Facebook une série de publications pour inciter les jeunes au travail et à la persévérance. Ce mardi 21 janvier 2020 sur sa page Facebook, l’artiste rappeur a fait des confidences sur les rapports entre lui et sa famille. Une situation difficile qui par la suite a été une source de motivation pour lui.

Je m’en rappelle encore comme si c’était hier.

Début d’année 2005, je fais un gros accident qui me plonge dans le coma. Apparemment ma volonté de vivre a vaincu la faucheuse et j’en suis sorti VIVANT. Plus de peur que de mal Dieu merci. Les cicatrices dans mon visage, sur mes bras et mon corps en sont le résultat. Alors que j’étais en pleine rééducation, un soir de Mai, suite à ce que je qualifierais de malentendu, je me fais virer de la maison pour avoir dit une vérité. Pourtant on était à 1 mois du BAC. On ne m’a jamais laissé m’habiller ce soir-là. Je partais de chez moi, juste avec un short: Pas de t-shirts, ni de chaussures. Une aventure à laquelle psychologiquement je n’étais absolument pas préparé. Contre toute attente, malgré le fait de n’avoir pas suivi les cours j’obtiens mon bac.

À ce moment, contents de ma performance, ils me demandent de revenir à la maison. Malheureusement, j’avais déjà pris goût à ma nouvelle vie dans la rue et je pris donc la décision ferme de ne plus jamais y retourner.

2 ans et demi après, papa décède mais à aucun moment de leur vie, mes tantes & oncles n’ont cherché à savoir où j’étais passé, avec qui je marchais et ce que j’étais devenu.

Je les ai vu ré apparaître quand le nom BLAAZ est devenu International parce qu’aucun d’eux ne vivait au Bénin. Revendiquer des liens de familiarité avec moi parce que j’étais devenu BLAAZ.

Je répète :

Devenez quelqu’un pour vous venger des frustrations qu’on vous a fait vivre.

Mister Blaaz, artiste rappeur, PDG de “ALURE PARIS”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer