Réouverture des frontières nigérianes : voici ce que propose Benoit Illassa à Patrice Talon

Patrice Talon - Président de la République du Bénin

Ancien ambassadeur du Bénin auprès de l’Organisation Internationale de la Francophonie (Oif), Benoît Illassa est très préoccupé (comme tous les béninois) par la fermeture des frontières nigérianes dont les conséquences sur l’économie béninoise se fait durement ressentir. Dans une publication sur les réseaux sociaux, l’homme a fait quelques propositions pour une rapide sortie de cette situation qui n’a fait que trop durer.

Fermées il y a plusieurs mois pour, selon l’Etat nigérian, stopper l’importation sauvage et la contrebande et promouvoir le marché local, la réouverture des frontières du grand voisin de l’Est n’est visiblement pas pour demain. Malgré les multiples réunions et les concessions des pays voisins, les autorités nigérianes semblent camper sur leur position. Une situation qui se fait durement ressentir surtout par les béninois qui vivent des échanges commerciaux d’avec ce pays.

Mais pour Benoît Illasssa, le Bénin peut retourner cette situation préoccupante à son avantage. L’ancien Ambassadeur du Bénin auprès de l’Oif pense qu’une action de communication d’envergure dans la presse nigériane pourrait précipiter l’ouverture des frontières. «Si j’étais Conseiller du PR Patrice Talon, j’allais lui conseiller d’opérer une action de communication d’envergure dans la presse nigériane pour dire, je vous ai compris», a écrit Benoît Illassa sur sa page facebook. A en croire le diplomate, le Bénin étant dans une situation inconfortable doit faire profil bas et essayer de rassurer son grand partenaire qui quoi qu’on dise est dans une position dominante.«Patrice Talon est en fin de mandat là où Buhari débute le sien», a-t-il souligné. Par ailleurs, il invite chaque partie à mettre de l’eau dans son vin pour le bien de leurs populations.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici