Economie

Bénin: 20 cadres des impôts et de la Sbee attendus à la Criet à partir du 16 décembre

La Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet) ouvre la deuxième session criminelle au titre de l’année judiciaire 2019-2020 ce lundi 16 décembre 2019. A cet effet, deux dossiers sont inscrits au rôle de cette session et concernent des cadres des impôts et de la Société béninoise d’énergie d’électrique. L’annonce a été faite par le procureur spécial Gilbert Ulrich Togbonon, jeudi 12 décembre.

Au total, 20 accusés vont défiler devant la Cour de répression des infractions économique et du terrorisme (Criet) tout au long de cette session criminelle qui s’ouvre ce lundi 16 décembre au siège de l’institution. Parmi ces derniers on compte 19 cadres de la direction générale des impôts (DGI) et 1 au niveau de la Société béninoise d’énergie électrique. Ils sont cités dans les deux dossiers relatifs à des crimes à caractère économique qui seront examinés lors de ladite session.

Dans sa déclaration, le procureur spécial près la Criet n’ayant pas donné de détail sur les deux dossiers en attente d’examen, a tout de même profité pour faire le bilan des affaires déjà évacuées par la cour. Selon le quotidien du service public, ces dossiers concernent des faits d’escroquerie aggravée, de blanchiment de capitaux et de détournement de deniers publics, à l’issue desquels 11 personnes ont été condamnées pour des peines allant de cinq à quinze ans d’emprisonnement ferme et des condamnations à des amendes au profit du trésor public pour un montant de 1,030 502 milliard F Cfa.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer