Bénin: 113 instituteurs licenciés de la fonction publique pour faute grave

Salimane Karimou - Ministre des enseignements maternel et primaire Ph. Benin espoir

Le ministre des enseignements maternelle et primaire, Salimane Karimou a par une décision rendue publique le 24 décembre 2019, mis fin au contrat de travail de plus d’une centaine d’enseignants.

Tout comme le ministre des enseignements secondaire, technique et de la formation professionnelle, celui en charge des enseignements maternelle et primaire vient à son tour de rompre le contrat de travail des 113 instituteurs. Il s’agit des enseignants qui n’ont pas participé aux évaluations diagnostiques organisées les 24 août et 7 septembre par le gouvernement, à l’intention des agents contractuels de l’Etat.

Ainsi, ces agents qui ont été reconnus coupables de faute qualifiée de grave en vertu des dispositions de l’article 234 alinéa 1 de la loi n° 2015-18 du 1er septembre 2017 portant Statut Général de la Fonction Publique devant la commission administrative paritaire siégeant en matière de discipline. Leur contrat de travail a été alors rompu par le ministre de tutelle et ceci conformément aux dispositions de l’article 301 de la même loi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici