Ballon d’or 2019 : les pays africains qui n’ont voté ni pour Mané, ni pour Salah

Sadio Mané et Mohamed Salah Africa Top Sports

Sans surprise, c’est Lionel Messi qui a remporté le Ballon d’or 2019 de France Football. Le capitaine blaugrana a surclassé le néerlandais Virgil Van Dijk et le portugais Cristiano Ronaldo. Grand espoir de l’Afrique dans cette catégorie, le sénégalais Sadio Mané et l’égyptien Mohamed Salah ont été relégués à la 4è et 5è place.

Au cours d’une interview accordée à un média africain, Samuel Eto’o déclarait : L’ennemi du noir (africain) c’est le noir. Les africains ne sont bon qu’à dénigrer leurs propres frères ». Sa déclaration avait provoqué un vif tollé sur la toile. L’homme avait été traité de tous les noms. Et pourtant, il avait bien raison. Lundi 2 décembre dernier, France Football a désigné Lionel Messi comme le vainqueur du Ballon d’or 2019.Soulier d’or et vainqueur du trophée de Best de la Fifa, l’Argentin a surclassé a surclassé le néerlandais Virgil Van Dijk et le portugais Cristiano Ronaldo. Annoncé comme l’uns des grands favoris à ce titre, Sadio Mané et Mohamed Salah ne figurent même pas dans le top 3 du classement. Le Sénégalais est relégué à la 4è place devant son confrère égyptien.

A lire aussi : Ballon d’or 2019 : l’Afrique a encore zappé Sadio Mané

Quelques heures après la remise du trophée au lauréat, France Football a dévoilé le vote des journalistes par continent. Pour rappel, le vainqueur du Ballon d’Or est élu chaque année après un tour de scrutin par un jury composé de journalistes réputés – un de chaque pays – du monde entier. Chaque électeur peut figurer dans la liste des cinq meilleurs joueurs au cours de cette année civile. Le joueur classé n ° 1 reçoit six points, le joueur classé n ° 2 reçoit quatre points et les trois joueurs restants reçoivent trois, deux et un point (s) respectivement. Le total des points reçus par chaque joueur individuellement sur la base des votes de chacun des membres du jury est ensuite additionné, et le joueur avec le plus de points est déclaré vainqueur.

A lire aussi : Sadio Mané 4è au Ballon d’or : le coup de gueule de Rémy Ngono

Alors qu’en Europe et en Amérique, le fils du terroir est la priorité, sur le continent africain les candidats en lice peinent à avoir la confiance de leurs frères. En effet, sur l’ensemble des pays africains, 31 n’ont ni voté pour Mané, ni pour Salah. Ainsi, en dehors de leur pays d’origine  et d’autres pays comme la Gambie, le Madagascar ou la Guinée, les deux grands espoirs du continent ont tout simplement été rejeté par  les journalistes africains ont préféré donner leur point à Messi, Van Dijk et Cristiano Ronaldo. Des pays comme la Mauritanie, le Togo, la Tunisie, le Soudan, le Tchad, la Zambie, le Nigeria, l’Ouganda, le Maroc, le Ghana, le Liberia, la Guinée Equatoriale, le Cap-Vert, l’Angola, la Cote d’Ivoire, le Congo, le Cameroun, le Soudan du Sud, la Tanzanie, les Seychelles, la Sierra Leone, l’Afrique du sud, le Burundi, l’Eswatini, la Libye, l’Ethiopie, le Kenya, la Namibie, l’Île Maurice, le Rwanda, le Malawi et le Mozambique, n’ont voté ni Mané, ni Salah.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici