Afrique du sud: le candidat de l’ANC élu à la tête de la municipalité de Johannesburg

Jacob Zuma et Cyril Ramaphosa, respectivement ancien et actuel président de l'Afrique du Sud

La mairie de Johannesburg en Afrique du sud repasse dans les mains du mythique parti, le Congrès national africain (ANC) qui a remporté l’élection à la municipalité de la mégapole de Johannesburg, la première ville du pays.

Le candidat du principal parti du pays a été élu maire de Johannesburg à l’issue d’un vote à suspens entre trois grandes formations politiques. Geoff Makhubo, candidat de l’ANC a remporté 137 voix, contre 101 pour le candidat de la DA et 30 pour celui des Combattants pour la liberté économique (EFF) lors d’une réunion du conseil municipal. Il succède ainsi au maire démissionnaire Herman Mashaba de l’Alliance démocratique qui a quitté son poste en octobre dernier.

Depuis la fin officielle du régime de l’Apartheid, Mashaba a été le premier noir a dirigé la DA et de même que la première figure de l’opposition à diriger la municipalité de Johannesburg. Opposé au retour d’une figure politique controversée dans l’organe dirigeant de l’Alliance démocratique, le député, chef de file de l’opposition a démissionné de son poste de président du parti ainsi que de maire. Cette démission a finalement permis au parti de Cyril Ramaphosa de repasser à la tête de la première ville du pays arc-en-ciel.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici