Zimbabwe : le gouvernement limoge les médecins grévistes

Les médecins du Zimbabwe qui participent à la grève déclenché depuis septembre pour des raisons salariale et de conditions de travail, ont tous été licenciés par le gouvernement du pays, a rapporté kmaupdates.com.

Au moins 77 médecins grévistes ont été renvoyés de leur fonction par le gouvernement zimbabwéen pour fait de grève. Selon les médias, un tribunal a décidé le mois dernier, que la grève était illégale et leur a ordonné de retourner au travail, mais ils ont défié la décision. Des centaines de médecins, également en grève, attendent de connaître leur sort. Selon un rapport de kmaupdates.com, il semble impensable qu’ils puissent tous être licenciés car l’impact sur les services de santé, déjà en difficulté.

Le Zimbabwe traverse une crise économique et une inflation élevée a gravement érodé les revenus de ses citoyens. La valeur réelle du salaire d’un médecin a donc chuté jusqu’à moins de 100 dollars par mois. Les membres de la fonction publique étant censés descendre dans la rue mercredi, la pression monte sur le président Emmerson Mnangagwa pour qu’il trouve un moyen de sortir de la crise économique qui continue de rendre la vie plus difficile aux Zimbabwéens.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici