Côte d’ivoire: le gouvernement réagit au retour annoncé de Guillaume Soro

Le gouvernement ivoirien s’est prononcé sur les rumeurs qui entourent le retour annoncé du président du comité politique, Guillaume Soro qui séjourne en Europe depuis plusieurs mois. C’est par la voix de Sidi Touré, porte-parole du gouvernement que l’Etat a réagi.

Le porte-parole du gouvernement, Sidi Touré n’y voit pas la raison pour laquelle Guillaume Soro serait empêché de revenir dans son pays. Lors du traditionnel point de presse à l’issue du conseil des ministres, le ministre de la communication a indiqué que le député de Ferké « est libre d’aller et venir comme il veut » et qu’il n’a pas « connaissance de quel que problème que ce soit » entre l’Etat et lui. Cette réaction fait suite à la supposée tentative d’arrestation de Guillaume Soro à Valence en Espagne. L’ancien chef du gouvernement a rendu responsable les autorités de son pays.

Depuis son refus d’adhérer au Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP), l’ancien rebelle a été contraint de renoncer à son poste de président de l’Assemblée nationale. Devenu un opposant farouche au régime d’Alassane Ouattara, celui-ci s’est déclaré très tôt candidat à la présidentielle du 6 octobre prochain. En Europe depuis quelques mois, l’élu enchaîne des rencontres avec la diaspora ivoirienne prêchant autour de la réconciliation et les enjeux du scrutin présidentiel qui se pointe à l’horizon. A Abidjan, c’est désormais la guerre ouverte entre ses partisans et ceux de son ancien allié, ADO. Le week-end dernier dans la ville de Milan en Italie, il a réaffirmé son engagement à conquérir le pouvoir d’Etat à l’issue d’une élection démocratique, transparente et apaisée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici