Bénin-Affaire Sébastien Ajavon : le Bénin condamné à une lourde amende (vidéo)

La Cour africaine des droits de l’homme et des peuples (Cadhp) a condamné le Bénin à verser près de 40 milliards de FCFA à l’homme d’affaire Sébastien Ajavon pour dommages et intérêts pour sa supposée implication dans l’affaire 18 kg de cocaïne.

Longtemps attendu, le verdict vient de tomber. La Cour africaine des droits de l’homme et des peuples (Cadhp) a donné ce jeudi 28 novembre 2019 sa décision dans l’affaire 18 kg de cocaïne opposant l’Etat béninois à l’homme d’affaire Sébastien Ajavon. Candidat malheureux aux élections présidentielles dernières, le roi de volaille avait été condamné par la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet) à 20 ans d’emprisonnement ferme pour implication dans le dossier 18 kg de cocaïne. Une décision fustigée par les avocats de l’ancien président du patronat qui ont saisi la Cadhp pour se faire justice. En mars 2019, ladite cour a enjoint au gouvernement béninois de surseoir à l’exécution de la décision de la Criet dans un délai de six mois. Ce que l’Etat béninois s’obstine à ne pas respecter.

Réunis ce jeudi à Zanzibar en Tanzanie à l’occasion de la 55è session ordinaire de l’instance, les juges de la Cadhp ont sommé le Bénin à verser 36.330.420.947 F Cfa à Sébastien Ajavon pour  préjudices matériels. La Cour ordonne aussi, le payement, entre autres, de 15 millions F Cfa à son épouse et 10 millions à chacun de ses trois enfants pour préjudice moral.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici