« Libérez les prisonniers pour augmenter le taux de mariage»

L’information prête à sourire mais la presse ghanéenne annonce que les femmes habitant dans le centre du pays notamment à Assin Fosu ont adressé une requête très spéciale au président Nana Akufo Ado. Ces dernières, désespérées de leur vie de célibat, ont demandé au président ghanéen de libérer les prisonniers pour qu’ils viennent les épouser.

Les femmes de la ville d’Assin Fosu située au centre du Ghana ont visiblement assez de vivre seules. Lassées par leur statut de célibataire, elles ont adressé une correspondance au président Nana Ado Akufo. Dans leur lettre, elles demandent au président ghanéen de libérer les prisonniers de la région. Elles affirment vouloir mettre fin à leur vie de célibat en épousant ces derniers. Certaines, au cours d’une interview sur Adom News, ont révélé que la majorité d’entre elles sont célibataires et sont sous la pression de leur famille. En effet, leurs proches leurs demandent de se marier avant la fin de l’année.

A lire aussi : France : un camerounais défèque dans l’avion pour empêcher son rapatriement (vidéo)

Dans ce rang de femme en maque de chaleur masculine, certains sont des mères célibataires. Ces dernières ont révélé que les rares hommes qui sont dans la région ont fui leurs responsabilités. Leur seul espoir est désormais ceux qui sont en tôle et dont elles implorent la libération. « Les hommes sont plus nombreux en prison que dans notre ville. Alors s’il vous plait, libérez-les-nous. Nous aimerons être avec eux et avoir une belle famille ensemble. Nous demandons  à Nana Ado de pardonner aux prisonniers dans notre région parce que notre ville est en train de mourir », ont-elles supplié.

A lire aussi : El Hadj Diouf : « Être Africain est un handicap »

Mais pour les hommes en liberté de la région, la situation ne serait pas du tout alarmant. A les croire, il y aurait même assez d’homme pour chaque femme. Sauf que ces dernières préfèrent ceux dont le portefeuille est bien garni. « Les femmes de notre ville ne sont pas raisonnables dans leur démarche ; elles ne sont pas sérieuses, tout ce qu’elles savent faire, c’est  dépenser notre argent et nous quitter. C’est pourquoi elles ont besoin de prisonniers pour se marier », ont-ils tenu à rectifier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici