L’armée du Maroc ne négociera « jamais » avec le Polisario sur le Sahara Occidental

Un rapport des Nations Unies sur la crise au Sahara Occidental a été la source d’une rumeur selon laquelle l’armée marocaine voudrait entrer en pourparlers avec le Polisario. Les forces armées royales (FAR) du Maroc ont tenu à mettre les choses au clair.

Une source militaire citée par moroccoworldnews.com, a déclaré que l’armée marocaine « n’a pas engagé et ne s’engagera jamais dans un dialogue » avec le groupe séparatiste. Selon la même source, il ne s’agit en réalité que d’une mauvaise interprétation d’un rapport soumis par le Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, au Conseil de sécurité sur le conflit du Sahara occidental. La source militaire a fait référence à certains médias pro-Polisario, affirmant que l’armée marocaine et le Front Polisario étaient parvenus à un accord sur un « mécanisme de travail et de coordination bilatéral », indique PAM cité par moroccoworldnews.com.

En effet, Guterres a déclaré, au paragraphe 26 du rapport de l’ONU, que la MINURSO « a pris des mesures pour renforcer son engagement et son dialogue avec les parties (le Polisario et le Maroc) ». Le rapport ajoute que l’opération de maintien de la paix des Nations unies a « élaboré un projet de mécanisme de travail et de coordination bilatéral avec chacune des parties afin de permettre un dialogue propice au traitement des violations potentielles avant leur officialisation, et pour donner aux parties la possibilité d’exprimer leurs points de vue, perspective technique qui pourrait être en contradiction avec les décisions de la mission « .

Une mise au point formelle

« Tout en réaffirmant l’invalidité de cette interprétation, il convient de souligner que les Forces armées royales n’ont jamais engagé de dialogue avec le Polisario », a déclaré l’armée marocaine. Selon la même source, « les forces militaires marocaines travaillaient en étroite collaboration avec la MINURSO pour assurer le respect de l’accord militaire n ° 1 et des accords de cessez-le-feu afin de mieux prévenir toute violation de leur part »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici