Bénin: les trois catégories de personnes autour de Patrice Talon, selon Komi Koutché

komi Koutché - Ancien ministre de l'économie et des finances du Bénin

L’ancien ministre de l’économie et des finances, Komi Koutché a animé une conférence publique dimanche 20 octobre 2019 à Chicago où il est actuellement en exil. Au cours de cette rencontre avec la diaspora béninoise aux Etats Unis, l’homme a dans son intervention, démontré les trois différents types de personnes qui font partie de la gestion du président de la république Patrice Talon.

Trois (03) catégories de personnes fonctionnent actuellement avec le chef de l’Etat Patrice Talon, selon Komi Koutché. Pour ce dernier, depuis l’arrivée au pourvoir du président Talon en 2016, trois types de personnes évoluent avec lui dans sa gestion du pays. A en croire l’ancien ministre de l’économie est des finances, il y en a dans ce lot qui se sont vraiment battus afin que les destinées du pays soient confiées à l’actuel chef d’Etat. Mais après avoir constaté que le projet du départ établi ensemble n’est plus respecté, ils ont préféré se retirer. Les trois catégories dont parle le ministre de l’ancien président Boni Yayi se présentent comme suit:

  • La première catégorie, c’est ceux qui pensent qu’ils ont un compte personnel à régler avec le Bénin parce que hier, le pays ne leur avait pas permis de réaliser leur projet. Ils ont eu des ambitions que le peuple ne les avait pas aidé à concrétiser. Cette catégorie est composée des septuagénaires, octogénaires et autres
  • La deuxième catégorie, c’est les “rupturiens” bon teint même. Beaucoup parmi ceux qui ont été à la base de la rupture sont exemplaires, ceux qui sont déçus parce que pensant que leur projet qu’ils ont conçu ensemble est en train d’être trahi, ils ont quitté pour commencer par défendre la République. En dehors de ceux-là, poursuit Koutché, il y en a aussi de ces “rupturiens” qui n’ont jamais rêvé s’approcher du pouvoir et se disent que c’est l’occasion pour eux d’être dans les milieux du pouvoir, pour eux que ce soit ce qu’ils veulent ou pas, il faut supporter comme ça.
  • La troisième catégorie, la plus dangereuse même, c’est les “reversés”. Ceux qui ont fortement combattu le président Talon et qui sont devenus ses alliés aujourd’hui.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici