Bénin-Dialogue politique : pas de présence des FCBE (aile Nourenou Atchadé) (communiqué)

Les FCBE ne prendront pas part au dialogue politique qui s’ouvre jeudi à Cotonou pour débattre des questions liées à la relecture de la nouvelle charte des partis politiques. Le parti a donné sa décision au cours d’une réunion tenu hier mercredi 9 octobre à Cotonou.

Prévu pour durer trois jours, le dialogue politique initié par le président de la République Patrice, s’ouvre  jeudi 10 octobre à Cotonou. Selon le communiqué de la Présidence de la République, ce cadre de discussions politiques sera consacré à la recherche de solutions pour l’amélioration des lois électorales dont l’application a occasionné une crise politique depuis plusieurs mois. La particularité de ces échanges politique est que seuls peuvent prendre part aux assises, les formations politiques ayant obtenu leur statut juridique conformément à la nouvelle charte des partis politiques.

Devenu parti politique légalement constitué depuis le 24 septembre, les FCBE ne compte pas participer à ces pourparlers. Le bureau politique de cette formation de l’ancien président Boni Yayi a donné sa décision au cours d’une réunion tenue hier mercredi à Cotonou. « Après des échanges sur la question, le bureau politique du parti a décidé de ne pas prendre part à ce dialogue et de notifier au Chef de l’État les exigences du parti », lit-on dans le communiqué du bureau politique du parti Fcbe signé du Secrétaire Administratif, Félicien C. Zacharie. Ci-dessous l’intégralité. du communiqué.

COMMUNIQUE DU PARTI FCBE

Le bureau politique du parti FCBE s’est réuni ce jour,  mercredi 9 octobre 2019, au chant d’oiseau de Cotonou. La séance qui a duré près de six heures d’horloge, a connu la participation de tous les 15 membres présents sur le territoire national et quatre procurations sur les six résidant à l’extérieur du pays. Sous la conduite du SENA1, assisté des deux autres, SENA4 et SENA5, deux points essentiels ont été débattus.

Le premier point concerne la question de récépissé délivré au parti. On se souvient que cette question a suscité une polémique sur la procédure. Après avoir pris connaissance des procédures ayant conduit à l’obtention de ce papier et suite aux fructueux débats, le bureau politique a pris actes des insuffisances relevées, mais a  recommandé aux différentes parties  impliquées dans ce débat de faire preuve de retenue dans leurs communications, en privilégiant les intérêts communs et ceux du parti FCBE en vue de garantir  la cohésion en son sein.

Le bureau politique a recommandé la mise  sur pied d’un comité pour poursuivre et approfondir la réflexion aux fins de corriger et de mettre fin à ces insuffisances de forme et de fond relevées ensemble pour garantir la cohésion au sein du parti.

En deuxième point, la question de la participation du parti FCBE au dialogue initié par le chef de l’État a été abordée. Après des échanges sur la question, le bureau politique du parti a décidé de ne pas prendre part à ce dialogue et de notifier au Chef de l’État les exigences du parti. Un projet de lettre  a été initié dans ce sens. Enfin, le bureau politique a eu des échanges sur des questions diverses.

Fait, à Cotonou, le 9  octobre 2019

Le Secrétaire Administratif du parti,

Félicien C. ZACHARIE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici