Bénin: une dernière chance pour les universités privées en instance de fermeture

Eleonore Yayi Ladékan - Ministre de l'Enseignement supérieur et de la recherche scientifique

Les universités privées qui se trouvent actuellement en difficultés en ce qui concerne l’agrément ou l’autorisation de poursuite d’ouverture de leurs portes ont encore une chance de retrouver le sourire. A travers un communiqué en date du 10 septembre 2019, la ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Eléonore Yayi Ladékan a invité les promoteurs de ces universités privées à venir compléter les éléments manquants à leur dossiers.

Dans son communiqué, Eléonore Yayi Ladékan, dans le souci de porter assistance aux établissements privés d’enseignement supérieur n’ayant reçu ni l’agrément, ni l’autorisation de poursuite d’ouverture, à pouvoir régler leurs situations, rappelle aux promoteurs de ces différents établissements d’envoyer les documents manquants à leur dossier.

« Dans le cadre des réclamations suite à la publication des listes provisoires des établissements privés d’enseignement supérieur n’ayant reçu ni l’agrément, ni l’autorisation de poursuite d’ouverture, il est rappelé à tous les promoteurs de faire parvenir à la Direction Générale de l’Enseignement Supérieur les éléments ou pièces manquant au dossier susceptibles de lever la fermeture ou d’obtenir l’agrément », précise le communiqué signé par la ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique.

Ainsi, les promoteurs ont encore 10 jours, c’est à dire jusqu’au 20 septembre pour faire parvenir les documents concernés afin que les dossiers soient étudiés à temps.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici