Bénin: Guy Mitokpè exige une dissolution pure et simple de la Cena

Le député Guy Mitokpè. «

Reçu sur la radio Soleil Fm ce dimanche 15 septembre sur l’émission “Sans langue de bois”, le président de l’Autorité nationale de lutte contre la corruption (Anlc), Jean Baptiste Elias a fait de graves révélations sur la Commission électorale nationale autonome. Cette intervention a suscité la réaction de plusieurs personnalités politiques dont l’ancien député Guy Mitokpè.

Le secrétaire général du parti Restaurer l’Espoir (RE) et député de la 7ème législature de l’Assemblée nationale, Guy Mitokpè, n’est pas resté indifférent sur les révélations accablantes faites par le premier responsable de l’Anlc. Selon l’honorable, les diverses déclarations de Jean Baptiste Elias donnent raison aux partis de l’opposition qui avaient été écartés des élections législatives dernières pour irrégularité dans leurs dossiers. Dans le même temps, des dossiers des partis de la mouvance ont été acceptés malgré les irrégularités qu’ils comportaient. « Le président de l’Autorité nationale de lutte contre la corruption (Anlc), Jean-Baptiste Elias a affirmé que même le suppléant de celui qui se dit président de l’Assemblée Nationale, avait un dossier irrégulier, pourtant tout cela a été qualifié de fautes mineures… »a fait savoir l’ex-élu du peuple.

A en croire le député le plus jeune de la 7ème  législature, aucune nation ne pourrait se construire dans les conditions où le mensonge règne en maître. C’est pourquoi, il demande à ce que toute la commission électorale qui a fait élire les députés de la 8ème législature, soit purement dissolue. « Il faut procéder non seulement à la dissolution de ce parlement, mais également à poursuivre devant les tribunaux compétents les membres de la Commission électorale nationale autonome (Cena)…», a exigé Guy Mitokpè.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici