Lutte contre la contrebande : le Nigéria ferme ses frontières avec le Bénin

Longtemps annoncé, le Nigéria vient de mettre ses avertissements à exécution. Le grand voisin de l’Est a fermé ses frontières avec le Bénin dans sa lutte contre la contrebande notamment sur certains produits que le Bénin exporte sur le marché nigérian.

Le Nigéria est résolument déterminé à protéger son économie et promouvoir sa production locale. A cet effet, il ferme sa frontière aux produits de contrebande venant du Bénin. Cette mesure du gouvernement nigérian concerne  l’essence de contrebande communément appelé « essence Kpayo » mais aussi les produits importés tels que le riz, les véhicules d’occasions etc.… qui entravent sa production locale. En ce qui concerne l’essence de contrebande, une mission de contrôle de la mise en œuvre stricte des mesures prises par le pays est actuellement en cours le long des frontières concernées, nous apprend LNT. Un coup dur pour les béninois qui verront très certainement la flambée du prix de l’essence de contrebande.

Le Nigéria a toujours fait de la lutte contre la contrebande et l’importation sauvage, une question prioritaire dans sa politique économique. Lors de la table ronde consultative sur la croissance organisée par la Central Bank of Nigeria (Cbn) en juin dernier, le milliardaire nigérian Aliko Dangote avait déjà évoqué la question. « Aucun pays ne peut survivre avec un voisin comme le Bénin », avait-il déclaré en faisant allusion à la contrebande orchestrée selon lui par le pays voisin. Des propos repris un peu plus tard par la conseillère spéciale en communication du président Buhari lors d’une rencontre entre les chefs d’Etat nigérian et béninois où il a été décidé la création d’un comité conjoint contre la contrebande. «Les activités des trafiquants entravent la quête d’autosuffisance du Nigeria, en particulier dans la production de riz», a déclaré Femi Adesina.

1 COMMENTAIRE

  1. Concernant l’essence c’est nous qui achetons l’essence au Nigeria et où encore ? Dans leurs stations . Le Nigeria ne veut plus qu’on en achète pour en revendre chez nous ? Pas compris .

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici