DJ Arafat : Mix Premier révèle le dernier acte posé par l’artiste avant sa mort

Poids lourd du showbiz ivoirien, Mix Premier n’est pas resté insensible à la mort tragique de l’artiste DJ Arafat est décédé lundi des suites d’un accident de circulation. Présent à la cérémonie d’hommage à l’illustre disparu sur RTI, le musicien a rendu un vibrant témoignage à « son frère ».

Agé de 33 ans, Arafat DJ de son vrai nom Ange Didier Houon a tiré sa révérence dans la matinée du  lundi 12 Août. Considéré par beaucoup comme l’un des plus grands chanteurs d’Afrique subsaharienne et l’un des têtes pensantes du coupé-décalé,  «  Yorogang » ne pourra plus jamais égailler les mélomanes à travers ses sons envoûtants. Victime d’un grave accident de la route dans la soirée du dimanche dernier, il a rendu l’âme quelques heures plus tard.

A lire aussi : Urgent : décès de l’artiste DJ Arafat

Sa mort a été une grosse perte pour le monde de la musique africaine tant l’artiste a une forte notoriété sur le continent. Dans la soirée d’hier, une cérémonie d’hommage réunissant les plus grands acteurs du showbiz, lui a été organisée, animée par Didier Bléou. Présent également sur le plateau, Mix Premier n’a pas caché sa peine. Très attristé par la mort de « son frère », l’interprète de « Bobraba » a fait une confidence pour le moins surprenante sur le roi du coupé décalé. «Pour la première fois, Arafat m’a fait une déclaration. Il m’a dit merci mon frère je t’aime énormément. Ensuite, il m’a envoyé les photos de la soirée passée ensemble», a déclaré l’artiste compositeur. Puis de poursuivre : «C’était aux environs de 20h ; A 23h j’ai vu les infos de son accident, je lui ai rapidement envoyé un message, il ne m’a pas répondu…». Un message auquel le Daishikan ne donnera jamais de suite.

A lire aussi : Décès de DJ Arafat : voici la vidéo de l’accident

DJ Arafat était l’une des stars du coupé décalé et avait été désigné meilleur artiste de l’année aux Awards du coupé-décalé en 2016 et 2017.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici