Bénin: voici la décision de la Cour africaine sur la requête de Boni Yayi contre l’Etat Béninois

Patrice Talon (g) et Boni Yayi

L’ancien président de la république Boni Yayi avait saisi la Cour africaine des droits de l’homme et des peuples (CAfDHP) sur les violences post-électorales enregistrées les 1er et 02 mai dernier. Dans sa requête introduite le 11 juin 2019, l’ex-chef d’Etat, après avoir fait cas de  violation de ses droits ainsi que d’autres personnes impliquées dans cette affaire, a demandé à la Cour d’ordonner l’arrêt de la poursuite judiciaire contre l’ancien député Guy Mitokpè et la mise en liberté provisoire des 64 personnes détenues dans cette affaire.

La Cour africaine des droits de l’homme et des peuples (CAfDHP), après avoir reçu puis étudié la requête de l’ex-président portant sur les actes de violences enregistrés dans la période des élections législatives du 28 avril dernier, a décidé de ne pas donner une réponse favorable à la requête de Boni Yayi. Une décision dont l’intégralité est à lire ci-dessous:

A lire aussi : Bénin-Crise post-électorale: la Cour africaine dit “non” à la requête de Boni Yayi

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici