Bénin: point partiel de l’évaluation des enseignants reversés de 2008

Centre de composition CEG 3 de Lokossa

L’évaluation diagnostique des enseignants reversés en agents contractuels de l’Etat (ACE) de la promotion 2008, a eu lieu ce samedi 24 août 2019 sur toute l’étendue du territoire national. Au cours de  cette journée, certains centres de composition ont connu des tensions entre enseignants opposés à l’initiative et forces de l’ordre.

Quelques heures après la phase de composition des enseignants reversés de la promotion de 2008, les constats dans les centres de composition sont divers. En effet, lors de l’évaluation diagnostique des “évaluateurs” qui a eu lieu ce samedi 24 août, il y a eu quelques tensions dans certains centres de composition. Dans les villes comme Lokossa, Savè, Parakou, Djougou, Kandi et Natitingou ; des accrochages entre les forces de l’ordre et les enseignants opposés à l’initiative se sont fait constatés. La situation s’étant tournée à des échauffourées entre les deux parties, les éléments de la police républicaine ont dû faire recours à l’utilisation par endroits du gaz lacrymogène afin de disperser la troupe.

Suite à ces tensions, certains responsables ont annoncé des cas de blessure. Toute chose dont le préfet du département de l’Alibori et le directeur départemental adjoint de la police sont vite montés à l’antenne afin d’apporter un démenti. Mais pour l’heure, il serait difficile de donner une précision sur ces cas ainsi que sur le taux de participation à cette évaluation. Signalons tout de même que les villes des départements du Zou, de l’Ouémé, du Plateau, ont connu une forte participation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici