Sport

CAN 2019 – Élimination du Cameroun: Clarence Seedorf brise enfin le silence

Clarence Seedorf, sélectionneur du Cameroun

Dans un reportage diffusé sur la télévision Canal 2 international, le sélectionneur national du Cameroun Clarence Seedorf est sorti de son mutisme pour se prononcer sur l’élimination surprise des Lions indomptables en 8è de finale de la Coupe d’Afrique des Nations 2019. Le technicien néerlandais a également répondu à ceux qui l’accusent d’être le responsable de cette élimination.

Eliminé par le Nigéria au stade des 8ès de finale de la Coupe d’Afrique des Nations 2019, le Cameroun a raté l’occasion de conserver son titre. Une défaite qui passe mal dans le rang des supporteurs des Lions indomptables mais également du côté de certains joueurs camerounais qui n’ont pas été retenu par le sélectionneur national Clarence Seedorf pour cette aventure au pays des pharaons. C’est le cas du  joueur Pétrus Boumal, recalé par le technicien néerlandais, qui sans porter de gants, a dit ce qu’il pense de son entraîneur. « Kaptoum, il ne joue pas à Séville, mais il est sélectionné parce que c’est le fils d’Eto’o. Même s’il ne joue pas, il est content d’être là, mais de toute façon, il ne peut pas revendiquer une place de titulaire.  Oyongo, Anguissa, Fai Collins, eux aussi ils n’aiment pas Eto’o, ils ont bien compris qu’il fait trop de magouilles.   Le coach est nul. Tout ce qu’Eto’o touche, ça ne marche pas», avait-il dit.

Des accusations qui ont fini par réveiller Clarence Seedorf du silence dans lequel il était muré. Dans un reportage diffusé sur la télévision Canal 2 international, l’ancien joueur de Milan AC à regretté l’attitude du joueur recalé avant d’exposer les couacs qui ont miné ce parcours mitigé des champions d’Afrique en titre à cette CAN égyptienne. “Je peux comprendre la déception de certains recalés. Ils auraient dû réfléchir par deux fois avant de poser certains actes. Ce n’est pas moi la victime à la fin. Mais c’est le groupe. Et pourtant, depuis le stage à Madrid l’état d’esprit était magnifique. Jusqu’à Doha. Et malheureusement, on a un résultat décevant et les gens en profitent pour créer le doute et la discorde”, regrette le technicien.

“A mon arrivée, c’est exactement le contraire que j’ai trouvé : des problèmes de brassard, des crises d’égo et autres. On a dû tout remettre à zéro en montrant à chaque joueur qu’il était important, en utilisant presque tout l’effectif pendant les différents matches malgré l’enjeu. C’est évident que depuis mon arrivée j’ai montré que je suis libre dans mes choix. Si c’est vrai qu’un joueur a fait des voice messages, c’est juste une preuve d’immaturité pour lui et son entourage,” a-t-il confié. Il a pour finir, espéré que cet incident ne va pas plomber l’atmosphère au sein de son effectif.

A Lire Aussi

CAN 2019: Pelé s’incline devant l’Algérie et rend hommage au Sénégal

Romaric Déguénon

CAN 2019: le triste record du sélectionneur sénégalais Aliou Cissé

Romaric Déguénon

A peine limogé au Cameroun, Kluivert pose ses valises au Barça

Romaric Déguénon

CAN 2019: suivez le retour des champions d’Afrique en Algérie (vidéo)

Méschac DEGBETCHI

CAN 2019-Défaite du Sénégal: le coup de gueule d’Habib Bèye

Romaric Déguénon

CAN 2019: cette faramineuse cagnotte réservée aux Écureuils pour leur performance

Méschac DEGBETCHI

Commenter cet Article

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

Notre site internet utilise des cookies, comme la plupart des sites, afin de nous aider à améliorer votre expérience lorsque vous naviguez sur notre site. Accepter En savoir plus