Bénin: Louis Vlavonou jette un pavé dans la marre de l’opposition

Louis Vlavonou, Président de l'Assemblée nationale PH: Radio hémicycle

En visite en Côte d’Ivoire où il participe à la 45è Assemblée Parlementaire de la Francophonie (APF), le président de l’Assemblée nationale Louis Vlavonou s’est prononcé sur les législatives de 2019. L’actuel numéro 2 béninois à fait certaines déclarations qui pourraient ne pas plaire à l’opposition.

Pour Louis Vlavonou, on ne saurait parler d’une exclusion de l’opposition d’autant plus que les principaux concernés ont toujours appelé au boycott. « Comment pourrait-on affirmer que l’opposition a été exclue des élections ? », se demande Vlavonou. « Elle les a plutôt boycottées, certainement à des fins inavouées. Cette opposition disposait de six mois pour se conformer aux règles. Ne pas le faire et exiger de revenir à l’ancienne charte à un moment où cela ne pouvait que conduire à un vide institutionnel, relevait d’un complot contre la démocratie béninoise », a-t-il déclaré avant de condamner les violences postélectorales qui ont fait des pertes en vies humaines et d’importants dégâts matériels dans les grandes villes du pays.

A lire aussi : Bénin-Dégel de la crise politique: les six (06) propositions de Guy Mitokpè à Patrice Talon

Pour rappel, les élections législatives du 28 avril 2019 n’ont connu que la participation des  deux partis politiques proches de la mouvance au pouvoir. Les autres partis ont été recalés par la CENA pour dossier incomplet. Depuis, l’opposition appelle à l’annulation de ces élections et l’organisation de nouvelles élections ouverte à tous.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici