Guichet unique de Sèmè-Kraké: douane béninoise et nigériane main dans la main

Dans le but de limiter les fraudes  douanières, les rançonnements et de mutualiser les recettes, la douane du Bénin et du Nigéria ont créé le guichet unique. Et c’est pour expliquer aux opérateurs économiques, le bien fondé de cette coopération bénino-nigériane que la douane béninoise et son homologue nigériane ont eu une séance d’échange avec les différents acteurs concernés à la frontière de Sèmè-Kraké en fin de semaine dernière.

Pour Aboudou Malèhossou, directeur des Services d’interventions rapides Mono-Couffo, cette rencontre vise à consolider les brassages entre les opérateurs économiques des deux pays mais plus encore pour leur expliquer le bien fondé de cette interconnexion entre les deux administrations. «On a invité aujourd’hui les opérateurs économiques pour leur expliquer pourquoi interconnecter les systèmes informations des deux administrations», a-t-il expliqué. A ses dires, «c’est juste pour leur facilité davantage la tâche» que le guichet unique a été mis en place sous l’impulsion des deux gouvernements. Désormais, le dédouanement des marchandises d’une frontière à l’autre ne sera plus qu’une lettre à la poste, a l’en croire. D’ici peu, les fraudes, les rançonnements, les pertes de temps ne seront plus qu’un lointain souvenir et les recettes douanières seront démultipliées, à l’en croire.

Pour sa part, Charles Saka Boko, directeur de la Douane et droits indirects trouve que «cette interconnexion devrait pourvoir corriger un certain nombre de choses notamment la lenteur administrative». Pour lui, la finalité en résolvant ces maux qui minent l’administration douanière «c’est donc d’améliorer nos recettes au niveau de nos deux pays et de créer donc une facilité, une fluidité au niveau de cette frontière». Les autorités douanières des deux pays ont pour finir invité les opérateurs économiques à jouer leur partition pour une douane bénino-nigériane plus forte et plus compétitive dans la sous-région.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici