Economie

CEDEAO: une monnaie unique pour les pays membres d’ici 2020

Ph vimeo.com

Les pays membres de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) par le biais de leurs ministres des Finances et gouverneurs de banques centrales, sont depuis le lundi 17 juin 2019 en conclave à Abidjan en Côte d’Ivoire. Objectif, mener les discussions pour aboutir à l’instauration effective d’une monnaie unique qui remplacera le franc CFA au sein de tous les pays membres de la communauté à partir de 2020.

L’an 2020, c’est le délai que se sont donnés les pays membres de la Cedeao pour avoir une monnaie unique. Dans ce cadre, tous les responsables en charge de l’économie et des finances des 15 pays membres de la communauté se sont réunis à Abidjan du 17 au 18 juin, pour essayer de discuter autour des dispositions à prendre pour l’effectivité de ce projet qui date de 1983 dont le lancement a été plusieurs fois reporté.

Au cours de ces assises, il sera question d’examiner le rapport du comité d’expert, surtout en ce qui concerne les noms et symboles de la future monnaie, sur le régime de change ou le modèle de banque centrale.

A Lire Aussi

Lutte contre la contrebande : le Nigéria ferme ses frontières avec le Bénin

Romaric Déguénon

Bénin – Coopération : Patrice Talon bientôt au Japon

Romaric Déguénon

Monnaie unique de la Cedeao: il n’y aura pas de rupture brutale avec le trésor français selon Alassane Ouattara

Romaric Déguénon

CEDEAO: après l’adoption de la monnaie unique, les chefs d’Etat divisés sur le logo final de “Eco”

Méschac DEGBETCHI

55è Sommet de la Cedeao: le nom “Eco” validé pour la monnaie unique de la communauté

Méschac DEGBETCHI

Guichet unique de Sèmè-Kraké: douane béninoise et nigériane main dans la main

Romaric Déguénon

Commenter cet Article

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

Notre site internet utilise des cookies, comme la plupart des sites, afin de nous aider à améliorer votre expérience lorsque vous naviguez sur notre site. Accepter En savoir plus