Politique

Bénin – Tensions à Tchaourou et Savè: pouvoir et opposition se renvoient la balle

La situation tendue à Savè et Tchaourou a fait réagir les autorités ce vendredi 14 au soir. Le ministre de l’intérieur et de la sécurité publique a dans un communiqué, fait le bilan et rassuré les populations quant aux dispositions prises pour faire respecter la loi. L’opposition de son côté est sortie de ses gongs.

La situation délétère dans la commune de Tchaourou et Savè est désormais sous contrôle à en croire l’autorité ministérielle Sacca Lafia. Dans un communiqué publié dans la soirée de ce vendredi, le ministre n’a pas manqué de pointer du doigt les causes de ces mouvements. Pour lui, l’arrestation d’un présumé fauteur de troubles dans les manifestations du 1er et 2 mai est la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. Après quelques jours de troubles, les forces de défense et de sécurité sont venues à bout de ces individus malintentionnés. « La situation était sous contrôle avec un retour progressif au calme » a estimé le ministre avant de rappeler que force doit rester à la loi.

Cette sortie de Sacca Lafia n’a pas reçu l’assentiment de l’opposition. Elle a dans un premier temps condamné les violences avant de culpabiliser le régime en place. Dans un communiqué, le parti FCBE de l’ancien président Boni Yayi a demandé au président Talon de « cesser de tirer à balles réelles sur les populations aux mains nues ». Le parti interroge : comment le président de la République « peut-il dans ses conditions prétendre organiser des débats francs et directs avec les acteurs politiques ? » Le parti Restaurer l’espoir de Candide Azannaï, ancien ministre de la défense de Talon a dénoncé dans un communiqué, « l’usage excessif de la force contre les populations ». Cette situation vient à nouveau compliquer la crise socio-politique qui secoue le pays au lendemain des élections législatives controversées auxquelles l’opposition n’a pas pris part.

A Lire Aussi

Bénin: l’Usl ne répondra à aucune injonction «illégale» du ministère de l’intérieur, selon Donklam Abalo

Méschac DEGBETCHI

Bénin – Dialogue politique: voici ce que pense l’ancien ministre Komi Koutché

Méschac DEGBETCHI

Togo – Municipales 2019: le scrutin annulé dans deux communes par la cour suprême

Méschac DEGBETCHI

Bénin: ce que pense Patrice Talon des exilés et prisonniers politiques 

Méschac DEGBETCHI

Bénin / Rencontre Patrice Talon-Partis politiques: « Nous avons été satisfaits de la rencontre », Claudine Prudencio

Romaric Déguénon

Bénin: le parti Usl exprime sa déception après la rencontre de Patrice Talon avec les partis politiques

Méschac DEGBETCHI

Commenter cet Article

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

Notre site internet utilise des cookies, comme la plupart des sites, afin de nous aider à améliorer votre expérience lorsque vous naviguez sur notre site. Accepter En savoir plus