Société

Le Ghana attaque les producteurs du film Black Panther

Le Ghana envisage de poursuivre en justice, les producteurs du célèbre film Black Panther pour violation présumée de brevets et de droits d’auteur, a-t-on appris auprès du site ghanéen Ghanaweb.

Le film a succès Black Panther de Marvel Comics, la franchise cinématographique américaine de Marvel Studio fait grincer des dents du côté du Ghana. En effet, la commission Ghana National Folklore Board envisage d’intenter une action en justice contre la firme américaine pour violation présumée de droits d’auteur et de brevets. Selon cette commission, les producteurs de ce film de super héros sorti en 2018 auraient utilisé le tissu traditionnel du pays, le Kente, très populaire dans ce pays de l’Afrique de l’Ouest, dans certains de leur tournage sans autorisation appropriée. Marvel, a en croire la commission, devrait au préalable en faire la demande formelle auprès des autorités compétentes avant d’en faire usage dans le film. « Nous préparons un dossier juridique », a déclaré la commission citée par Ghanaweb.

A lire aussi : CAN 2019-Ecureuils du Bénin: « Je pense beaucoup à la liste des 23 en ce moment », Désiré Sègbè Azankpo

Conscient qu’attaquer frontalement une firme de cette envergure prendrait énormément de temps, la commission prévoit un règlement à l’amiable ; une sorte de compromis qui satisferait les deux camps. D’ailleurs, le Ghana n’a pas encore officiellement notifié à Marvel, une éventuelle poursuite concernant les violations alléguées. « Notre stratégie ne consiste pas à nous battre », a déclaré Mme Adobea, un membre de la commission. Elle a expliqué que le conseil d’administration « entamera des négociations avec Marvel Studios pour demander une indemnisation ».

A lire aussi : Barça: « Je me souviens que c’était très similaire au match contre la Roma », Lionel Messi

Pour rappel, le film Black Panther sorti en 2018 dans les studios Marvel a connu un succès planétaire. Il a cumulé 670 millions de dollars aux Etats Unis et  1,2 milliards de dollars de recette à l’international. Une fortune colossale dont le Ghana aimerait prendre sa part.

A Lire Aussi

Bénin – Tensions à Savè: il n’y avait même pas eu de manifestants à visage découvert selon le Maire Timothée Biaou

Marturin ATCHA

Bénin – Boni Yayi sur béquilles ? : voici la réponse de son avocat

Romaric Déguénon

Bénin-violences à Tchaourou: réaction du Bloc Républicain

Romaric Déguénon

Fait inédit: un député Kényan tabasse sa collègue en pleine session

Marturin ATCHA

Bénin: Parfaite de Banamè prophétise le pays vainqueur de la CAN 2019

Romaric Déguénon

Bénin: un braquage de banque déjoué par la police Républicaine à Bohicon

Romaric Déguénon

Commenter cet Article

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

Notre site internet utilise des cookies, comme la plupart des sites, afin de nous aider à améliorer votre expérience lorsque vous naviguez sur notre site. Accepter En savoir plus