Politique

Côte d’Ivoire: les troublantes confidences de Charles Blé Goudé sur Gbagbo

Logé dans un hôtel à la Haye depuis sa libération sous condition par la Cour pénale internationale (CPI), l’ancien ministre ivoirien de la jeunesse ne cesse de s’adresser à ses concitoyens en les appelant à la paix et à l’union. Il s’est à nouveau adressé au peuple ivoirien via sa page Facebook.

Dans un message publié sur sa page Facebook mardi 7 mai 2019, l’ancien ministre de la jeunesse, Charles Blé Goudé a reconnu les mérites de son mentor et maître, Laurent Gbagbo auprès de qui, il a beaucoup appris et continue d’apprendre. Pour Blé Goudé, tant que l’ancien président Gbagbo sera encore actif politiquement, il est et reste son référent politique. « Je ne suis pas l’ami de Gbagbo mais son élève, l’élève de Messi peut devenir Messi. Moi Charles Blé Goudé je ne suis pas pressé. J’ai fait 5 ans avec ce monsieur, c’est un Homme debout, il n’a jamais fléchi. Avec ce monsieur, j’ai beaucoup appris », a écrit Charles Blé Goudé.

L’ancien secrétaire général de la Fédération des étudiants et scolaires de la Côte d’Ivoire (Fesci) a tout de même appelé tous les ivoiriens à la paix et à l’union, car selon lui, c’est ensemble que le pays sera reconstruit. Ainsi, Blé Goudé promet continuer le combat dès son retour afin de réussir le combat pour une Côte d’Ivoire forte. « Ceux qui ne m’ont pas compris, hier, je vais leur expliquer que c’est ensemble que nous allons avancer. Parce que dans la construction de la Côte d’Ivoire, je ne veux pas laisser une seule brebis sur le terrain », a-t-il laissé entendre.

A Lire Aussi

Fête des mères 2019 : les FCBE honorent les “mamans“ du Bénin

Bénin – Crise politique: Candide Azannaï en conférence de presse lundi

Bénin – Participation aux législatives: “nous n’étions pas dans un combat politique à durée déterminée” Cressan Agossou

Marturin ATCHA

Bénin-Crise politique: le PCB contre tout appel à une ingérence des puissances étrangères

Méschac DEGBETCHI

Coopération: Donald Trump rend visite au nouvel empereur du Japon

Marturin ATCHA

Bénin-8è législature: il faut qu’on « arrête de dire que nous sommes illégitimes » Gildas Agonkan

Marturin ATCHA

Commenter cet Article

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

Notre site internet utilise des cookies, comme la plupart des sites, afin de nous aider à améliorer votre expérience lorsque vous naviguez sur notre site. Accepter En savoir plus