Faits divers

Cannes: les zombies de Jim Jarmusch ouvrent la course à la Palme d’or

Dans la soirée du mardi 14 mai 2019, Jim Jarmusch a transformé ce plus grand festival de cinéma en un happening chic à mourir. Au cours de cette cérémonie, les Zombies ont envahi la croisette au point où les morts-vivants du réalisateur américain ont fait frémir et rigoler simultanément les spectateurs de 600 salles de cinéma en France. Un fil historique qui décrit l’histoire de la France.

Avec l’univers étrange d’une apocalypse humoristique (mais peut-être pas que) de The Dead Don’t Die, Jim Jarmusch a transformé, l’ouverture du plus grand festival de cinéma au monde en un Show où tout le monde rigolait. Les zombies par leurs nombres, surprenaient tout le public. Mais, la seule assurance qui les sauvait de la peur, était l’enseignement de The Dead Don’t Die qui stipulait que « Les morts ne meurent pas » et que pour en finir avec les zombies, il faudra leurs trancher la tête. Ainsi, cette orgie de coupeur de tête pourrait être assimilée  à la France  en son gyrophare bleu, blanc et rouge sur le toit de la voiture de police.

Cependant, cette histoire de zombie dans ce film est assimilée à ce qui se passe en France où les autorités rassurent la population que la fracture polaire n’aura aucun effet sur l’environnement.

Un film d’horreur et de comédie qui relate l’histoire de la France. Extrêmement concis et immuables, les personnages imaginés par Jarmusch sont dignes d’une gravure sur bois. Adam Driver incarne Ronnie Peterson, un policier flegmatique à mort et justement attiré par les zombies. Tout le contraire de son collègue et supérieur Cliff Robertson (Bill Murray), toujours tenté à tout adoucir et rationaliser pour ne pas sombrer dans la dépression. Quant à Tom Waits, méconnaissable comme Bob l’ermite, il mène sa vie depuis des décennies en forêt, loin de la civilisation, en harmonie avec la nature. C’est lui qui saura le premier interpréter les signaux mystérieux qui n’arrêtent pas d’inquiéter les habitants de Centerville, petit bled de l’Amérique profonde : la montre s’arrête, les vaches disparaissent, les fourmis s’affolent, les oiseaux se taisent. Émergent alors des vibrations lunaires toxiques… décrit RFI

 

 

A Lire Aussi

Une femme peut-elle priver le lit à son mari prétextant la fatigue ?

Ariane Brodier fait un témoignage confidentiel sur sa vie de maman

R.Kelly dévoile sa sagesse pour être libéré des accusations d’abus sexuels

Darnemark: Jour glorieux de noce pour princesse Alexandra et Michael Preben

La star Halle Berry n’est pas passée sous l’aiguille: le secret derrière son impressionnant tatouage

Bénin: deux personnes blessées et deux tuées par la foudre à Missérété

Commenter cet Article

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

Notre site internet utilise des cookies, comme la plupart des sites, afin de nous aider à améliorer votre expérience lorsque vous naviguez sur notre site. Accepter En savoir plus