Sécurité

Burkina Faso: une embuscade coûte la vie à un agent forestier

Two French soldiers wait to embark aboard of a British Chinook helicopter nearby the new French military base of Gossi, in center Mali, on March 24, 2019. A few kilometers from the Malian town of Gossi, the French counter-terrorism Barkhane mission in Africa's Sahel region, brings out of the ground a new base to allow his soldiers to gain a foothold in the arid zone of Gourma. Located 150 km west of Gao, northern Mali, where Barkhane headquarters is located in Mali, this former base of the United Nations (UN) Mission, the Minusma, is ideally placed to shine in the region, according to the soldiers. / AFP / Daphné BENOIT

Une embuscade a coûté la vie à un agent des eaux et forêts au Burkina Faso. Dans la région de l’Est en proie aux attaques, le forestier, accompagné d’un militaire sont tombés dans une embuscade jeudi dernier.

Un agent des eaux et forêts a été tué jeudi 23 mai dernier au cours d’une patrouille dans une forêt dans la région de l’Est, en proie aux attaques terroristes. En effet, selon RFI, la patrouille venait de détruire un camp de présumés terroristes. C’est au retour de cette mission dans la forêt de Wamou aux environs de 17 h, heure locale, qu’ils sont tombés dans l’embuscade. « Les terroristes savaient bien que la patrouille emprunterait ce chemin », précise notre source.

Pour ce qui est du matériel utilisé, les sources officielles estiment que la patrouille a été attaquée avec des roquettes et une mitrailleuse lourde. Le garde forestier qui servait de guide au reste de l’équipe a été tué. Trois autres soldats ont été également blessés. Malgré la riposte des forces de défense, les assaillants ont pu fuir avec plusieurs motos et des motos tricycles. Cette nouvelle attaque au Burkina Faso fait suite à de nombreuses attaques perpétrées ces derniers jours par des groupes armés non identifiés. Les pays de la sous-région prennent déjà une sérieuse option face à la menace : l’opérationnalisation de la force multinationale du G5 sahel.

A Lire Aussi

Côte d’Ivoire: une dizaine de djihadistes venues du Mali et du Burkina Faso appréhendées

Marturin ATCHA

Burkina Faso: une attaque terroriste fait 19 morts à Arbinda

Marturin ATCHA

Bénin: Nazaire Hounnonkpè à propos des affrontements meurtriers de Dassa-Zoumé

Méschac DEGBETCHI

Bénin – Police républicaine: reprise de la répression des infractions au code de la route

Méschac DEGBETCHI

Explosion de Lyon: le principal suspect mis en examen et écroué (Parquet)

Marturin ATCHA

Explosion à Lyon: voici les premiers mots d’Emmanuel Macron

Marturin ATCHA

Commenter cet Article

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

Notre site internet utilise des cookies, comme la plupart des sites, afin de nous aider à améliorer votre expérience lorsque vous naviguez sur notre site. Accepter En savoir plus