Politique

Bénin – Investiture: impressionnant dispositif sécuritaire aux encablures du parlement

Siège du parlement béninois à Porto-Novo

Le processus électoral en cours au Bénin suit son cours malgré l’atmosphère délétère dans le pays. Elus à l’issu des législatives du 28 avril dernier, les 83 nouveaux députés vont rentrer officiellement en fonction jeudi 16 mai 2019.

Le palais des gouverneurs à Porto-Novo est sous haute surveillance policière. En effet, après les violences du 1er et 2 mai qui ont succédé les législatives, le dispositif sécuritaire est renforcé dans les grandes villes et notamment dans la capitale qui abrite le siège de l’institution de contre-pouvoir. Si l’opposition n’a pas dévoilé sa prochaine stratégie, certains leaders donnent de la voix pour jeter du discrédit sur la huitième législature du parlement béninois. Ce scrutin qui a connu deux partis en lice et proche du président de la République est une première dans l’histoire politique du Bénin.

Une installation sous haute surveillance militaire

Les encablures de l’Assemblée nationale du Bénin sont désormais bien protégées. Et pour cause, les dispositions sont prises par le ministre de l’intérieur et celui de la défense pour sécuriser la cérémonie d’installation des nouveaux locataires de l’hémicycle qui rentreront officiellement en fonction ce jeudi 16 mai. Dans la ville de Porto-Novo, des camions et des jeeps de l’armée patrouillent dans les rues. La police, quant à elle circule avec ses pick-up et des chars anti-émeute dont d’autres ont été positionnés par endroit.

Selon certaines sources, des paras commandos et des CRS ont été vus à l’entrée du pont de Porto Novo. Du côté des populations, ce déploiement inhabituel de forces de sécurité n’est pas trop apprécié, car pour une première fois, une cérémonie d’investiture des élus du peuple fait grand bruit. Il importe de rappeler que pour diverses raisons, l’opposition n’a pas pu participer aux législatives du 28 avril dernier, un scrutin émaillé d’incidents avec un taux (27%) de participation record jamais enregistré au Bénin.

A Lire Aussi

Bénin: « La position de l’opposition, c’est celle que moi je suis », Candide Azannaï

Romaric Déguénon

Bénin – Crise politique: voici ce que suggère Me Paul Kato Atita

Romaric Déguénon

Bénin – Parlement: les agents retardataires et absentéistes menacés de sanctions

Cochimau S. HOUNGBADJI

Bénin – Crise politique: la dent dure de Prince Aligbonon envers l’opposition

Méschac DEGBETCHI

Bénin: l’Usl ne répondra à aucune injonction «illégale» du ministère de l’intérieur, selon Donklam Abalo

Méschac DEGBETCHI

Bénin – Dialogue politique: voici ce que pense l’ancien ministre Komi Koutché

Méschac DEGBETCHI

Commenter cet Article

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

Notre site internet utilise des cookies, comme la plupart des sites, afin de nous aider à améliorer votre expérience lorsque vous naviguez sur notre site. Accepter En savoir plus