Faits divers

Bénin-Fait inédit : Bruno Amoussou en costume cravate à Paris (vidéo)

Bruno Amoussou, président de l'Union progressiste

Le président de l’Union Progressiste (UP) Bruno Amoussou accompagné d’une forte délégation de personnalités proches du pouvoir était samedi 25 mai 2019 à Paris en France. L’objectif de la rencontre était d’échanger avec les Béninois vivant dans l’Hexagone des tenants et aboutissants de la crise pré et post-électorale qui secoue actuellement le Bénin.

Au cours des échanges qui auront duré plusieurs heures , l’ancien député a débattu avec ses hôtes sur les thèmes : « Bilan des dernières législatives et les difficultés afférentes » et “Perspectives de l’UP pour la consolidation de l’Etat de droit, gage d’un développement harmonieux du pays ». Si cette rencontre avec les Béninois de France annoncée en grandes pompes a laissé les participants sur leur soif, car plusieurs préoccupations n’ont pas été abordées, ce qui a le plus attiré l’attention des internautes est la tenue vestimentaire du président Bruno Amoussou. En effet, l’ingénieur agronome était vêtu d’un costume noir avec une cravate grise rayure sur une chemise blanche. Un fait inhabituel d’autant plus que l’homme nous avait habitués à une tenue locale authentique. Bruno Amoussou n’a pas de problème pour arborer les tenues locales surtout de sa région natale. Ce qu’il fait d’ailleurs avec un certain bonheur  Il était même de ce fait surnommé l’homme politique authentique.

 

Dans ses débuts en tant que haut cadre puis homme politique au moment  , le président de l’UP était un adepte du style des « Akowé » où il faut nécessairement être en costume cravate pour prouver sa valeur. Mais avec le temps, l’ancien président du Parti Sociale Démocrate (PSD) a changé de mode vestimentaire Ses activités politiques où il est constamment au contact des populations lui fait adopter des tenues d’apparat authentiquement africaines: le “Agbada”.

 

 

A Lire Aussi

Vidéo : un brouteur (gay man) nigérian devenu fou, enflamme la toile

Romaric Déguénon

Liga : mauvaise nouvelle pour le FC Barcelone

Romaric Déguénon

Tanzanie: une base de données des hommes mariés pour lutter contre l’infidélité

Méschac DEGBETCHI

Bénin: un camion rempli de ciment se renverse à Sègbohouè

Méschac DEGBETCHI

Quelques jours après son départ du Kenya, le « faux jésus » décédé ?

Méschac DEGBETCHI

Nigéria: un gros serpent chasse les députés du parlement

Méschac DEGBETCHI

1 commentaire

fomap 27 mai 2019 at 20 h 45 min

Hum les visages des participants parlent. Mais je ne sais pas le message qu’ils véhiculent.

Répondre

Commenter cet Article

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

Notre site internet utilise des cookies, comme la plupart des sites, afin de nous aider à améliorer votre expérience lorsque vous naviguez sur notre site. Accepter En savoir plus