Politique

Bénin – Crise post-électorale: Sacca Fikara attaque Parfaite « dieu » de Gbanamè

Parfaite dieu de Banamè

Sur les ondes de la télévision Sikka TV lundi 13 mai 2019, l’ancien député Sacca Fikara est revenu sur les répressions post-électorales qui secouent le Bénin depuis quelques semaines. Le membre du parti (Union Sociale Libérale) USL a donné son avis sur les appels à la paix tous azimuts entendus en ces périodes post-électorales.

Sacca Fikara n’est visiblement pas d’accord avec les artisans du pacifisme  qui poussent un peu partout dans le pays en cette période trouble. Sur le plateau de Sikka TV lundi, l’ancien député a fait savoir que les soutiens du président de la République Patrice Talon qui appellent à la sauvegarde de la paix ne posent  pas des actes qui encouragent vraiment le retour de la paix.

A l’en croire, c’est un peu comme le loup qui s’est vêtu de la peau de l’agneau. Le membre de l’USL en veut pour preuve, les propos acerbes de Parfaite « dieu » de Gbanamè à l’encontre de certains leaders des partis opposés au régime de la rupture. Selon lui, de tels propos sortant de la bouche de quelqu’un qui dit appeler à la paix ne font que raviver les tensions déjà très vives dans le pays. « Dans le camp du président Talon, c’est la guerre que les gens prônent. Prenez le premier soutien ouvert de Patrice Talon, Daagbo de Gbanamè. Elle injurie tout le monde ». a-t-il déploré soulignant au passage que les injures n’ont jamais été un facteur de sauvegarde de paix.

A lire aussi : Bénin: Candide Azannaï tacle le PRD

Et pour ceux qui véhiculent des messages de paix après les tensions, il indique qu’ils sont en retard puisqu’ils le font à un moment où la crise a pris de l’ampleur. Pour lui, ils auraient fait cela, il y a très longtemps.

A Lire Aussi

Bénin: « La position de l’opposition, c’est celle que moi je suis », Candide Azannaï

Romaric Déguénon

Bénin – Crise politique: voici ce que suggère Me Paul Kato Atita

Romaric Déguénon

Bénin – Parlement: les agents retardataires et absentéistes menacés de sanctions

Cochimau S. HOUNGBADJI

Bénin – Crise politique: la dent dure de Prince Aligbonon envers l’opposition

Méschac DEGBETCHI

Bénin: l’Usl ne répondra à aucune injonction «illégale» du ministère de l’intérieur, selon Donklam Abalo

Méschac DEGBETCHI

Bénin – Dialogue politique: voici ce que pense l’ancien ministre Komi Koutché

Méschac DEGBETCHI

Commenter cet Article

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

Notre site internet utilise des cookies, comme la plupart des sites, afin de nous aider à améliorer votre expérience lorsque vous naviguez sur notre site. Accepter En savoir plus