Politique

Bénin-8è Législature : quelques députés se prononcent après les formalités administratives

Le jeudi 16 mai prochain, les députés de la 8è législature seront investis dans leur fonction Parlementaire. Juste après les formalités administratives auxquelles ils ont été conviés avant de procéder à leur installation officielle, certains élus se sont prononcés sur cette 8è législature.

A quelques heures de leur installation officielle, les députés de la 8è législature se disent prêts pour cette nouvelle mission que le peuple vient de leur confier. Des interventions de certains d’entre eux, on retient qu’ils sont tous conscients des responsabilités à prendre. Ainsi pour Ernest Serge Mèdéwanou, élu de la 12ème circonscription électorale, il s’agira de défendre les intérêts des populations et de prendre en compte leurs intérêts dans les propositions et les projets de lois qu’ils seront appelés à examiner et à adopter. Même son de cloche chez l’élue de la 21ème circonscription électorale, Awaou Bissiriou qui ajoute prendre connaissance du Règlement intérieur ainsi que de tous les documents afin de savoir comment répondre aux attentes de ses mandants.

Tout en mesurant la portée du travail à abattre, certains députés se disent prêts à accompagner le gouvernement dans ses reformes. C’est le cas de Mathias Kouwanou, élu dans la 20ème circonscription électorale qui précise qu’il fera tout son possible afin que le pays se retrouve parmi les plus développés de la sous-région. « Je ne suis pas venu pour bloquer le développement de mon pays. Bloquer le développement de mon pays, c’est rejeter les lois. Le président Patrice Talon est là et il travaille pour le développement du Bénin et non pour lui. On va tout faire pour l’aider pour que ce pays se trouve parmi les plus développés de la sous-région », a-t-il précisé. Hervé Hèhomey de la 24è circonscription électorale de son côté indique qu’ensemble avec ses collègues, ils s’attacheront à se mettre à la hauteur du défi pour que le peuple béninois s’en sorte grandi. En bon croyant, il conclut en plaçant cette 8ème législature sous la protection de Dieu afin que la paix règne dans le pays.

A Lire Aussi

Fête des mères 2019 : les FCBE honorent les “mamans“ du Bénin

Bénin – Crise politique: Candide Azannaï en conférence de presse lundi

Bénin – Participation aux législatives: “nous n’étions pas dans un combat politique à durée déterminée” Cressan Agossou

Marturin ATCHA

Bénin-Crise politique: le PCB contre tout appel à une ingérence des puissances étrangères

Méschac DEGBETCHI

Coopération: Donald Trump rend visite au nouvel empereur du Japon

Marturin ATCHA

Bénin-8è législature: il faut qu’on « arrête de dire que nous sommes illégitimes » Gildas Agonkan

Marturin ATCHA

Commenter cet Article

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

Notre site internet utilise des cookies, comme la plupart des sites, afin de nous aider à améliorer votre expérience lorsque vous naviguez sur notre site. Accepter En savoir plus