Réligion

Pologne: quand des prêtres catholiques brûlent Harry Potter

Capture d'écran-facebook

Des prêtres polonais ont annoncé dimanche 31 mars, avoir brûlé plusieurs livres de la saga Harry Potter et Fascination (Twilight). Ces œuvres littéraires seraient pour eux un sacrilège.

Des autodafés au 21 e siècle ? Oui et ça se passe en Pologne. En effet, des prêtres catholiques se réclamant du groupe religieux « SMS des Cieux » ont annoncé avoir brûlé en public, des exemplaires des célèbres sagas Harry Potter et Fascination (Twilight). Pour eux, ils agissaient selon la volonté divine. «Nous obéissons à la Parole» divine, ont expliqué sur la page Facebook du groupe religieux «SMS des Cieux» les auteurs de ces actes.

Sur leur page, on voit en effet trois prêtres portant à travers une église, puis vers un feu en plein air juste à l’extérieur du bâtiment, un panier d’ouvrages, dont des épisodes des aventures d’Harry Potter, le jeune sorcier imaginé par la romancière britannique J.K. Rowling, et de celles du vampire Edward Cullen, écrites par l’Américaine Stephenie Meyer, aux côtés d’autres objets comme un masque de style africain. Ils récitent des prières au-dessus du foyer, dans lequel sont également en train de se consumer un parapluie «Hello Kitty» et une figurine hindoue. Et pour donner plus de valeur à leur profession de foi un peu zélé, les prêtres évoquent le passage extrait du Deutéronome, un des livres de l’Ancien Testament où il est écrit : «Vous brûlerez au feu leurs idoles»

Selon Jan Kucharski, exorciste et curé de cette paroisse de Notre-Dame-Mère-de-l’Eglise à Gdansk, dans le nord de la Pologne, «il ne s’agissait pas de brûler des livres quelconques mais des objets associés à la magie et à l’occultisme. Outre ces livres, il y avait d’autres objets, des amulettes, des talismans apportés par des fidèles. Il est temps d’y mettre de l’ordre». «Nous savons bien ce qui est préjudiciable, pas bon pour les fidèles, d’où cette formule disons évangélique de l’évènement. Certes, d’aucuns peuvent s’en sentir choqués mais ceux qui connaissent l’esprit divin vont comprendre», a-t-il expliqué au site internet d’informations Na Temat dont Paris Match a relayé l’info.

D’après une paroissienne anonyme interrogée par les journalistes de la chaîne privée de télévision TVN24, ça s’est passé «après la messe de dix heures dimanche matin, à onze heures. Et ces offrandes qui ont été faites (à l’église) tout au long de la semaine ont été rassemblées en face de l’église et il y a eu un feu»,

Pour le porte-parole de l’évêché de Koszalin, d’où vient la fondation «SMS des Cieux », le fait de bruler des livres quelques soit le message qu’ils véhiculent ne résout pas  «les dangers spirituels liés à l’occultisme et à la magie» qui ont «un impact destructeur sur de nombreuses personnes». «Brûler des livres, je trouve cela inapproprié», a déclaré à l’agence de presse PAP le père Wojciech Parfianowicz.

L’image contient peut-être : 3 personnes, personnes debout et intérieur
L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes debout, mariage et plein air

La publication de ces’’ fidèles de Dieu’’ a suscité de vives réactions sur la toile. Chaque internaute y est allé de son commentaire en fonction de ses intérêts. Pour certains, tout ceci n’est qu’une bonne blague. «J’aimerais croire qu’il s’agit d’une blague (…) Sérieusement? Des gens peuvent-ils brûler de la littérature fantastique au XXIe siècle au cours d’un rituel de mauvais goût?», s’est interrogé un usager de Facebook sous le message figurant sur la page de la fondation. D’autres par contre épousent totalement l’acte des prêtres. «Débarrassez-vous de tout ce qui déplaît à Dieu et vous verrez comment votre vie va changer», peut-on notamment lire.

A Lire Aussi

Religion-Crise à l’Union islamique du Bénin : Patrice Talon siffle la fin de la division

Méschac DEGBETCHI

Nigeria: Convertie au christianisme, une journaliste est menacée de mort

Estelle Vodounnou

Maroc: « le Pape François va adresser un message de fraternité », selon l’archevêque de Rabat (vidéo)

Romaric Déguénon

Afrique du Sud : Des insecticides qui ”chassent des démons”

Romaric Déguénon

Afrique du Sud: un pasteur défié de ressusciter Nelson Mandela

Romaric Déguénon

Agression sexuelle sur mineur: le cardinal George Pell reconnu coupable

Romaric Déguénon

Commenter cet Article

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

Notre site internet utilise des cookies, comme la plupart des sites, afin de nous aider à améliorer votre expérience lorsque vous naviguez sur notre site. Accepter En savoir plus