Sécurité

Le fils de Ben Laden affirme que son père est vivant

Hamza Ben Laden, le fils du terroriste Oussama Ben Laden a révélé dans un email qu’il était en contact avec son père via Whatsapp depuis deux ans et qu’il allait parfaitement bien.

Hamza Ben Laden est activement recherché par les services de renseignement américains. Le fils d’Oussama Ben Laden est sur la liste noire des Etats-Unis des personnes accusées de terrorisme. D’après la CIA, l’homme serait en train de devenir le leader incontesté du groupe djihadistes crée par son feu père, l’auteur des attentats du 11 septembre 2001, aux Etats-Unis et qui a fait près de 3000 morts. Le département d’Etat américain offre même une récompense de 1 million de dollars pour toutes informations permettant de l’identifier ou de le localiser.

A en croire un communiqué publié jeudi 28 février 2019  par la diplomatie américaine, « Il (Hamza Ben Laden, ndlr) aurait publié des messages audio et vidéo sur Internet, appelant ses partisans à lancer des attaques contre les États-Unis et leurs alliés occidentaux, et aurait menacé de lancer des attaques contre les États-Unis pour se venger du meurtre de son père en mai 2011 par l’armée américaine ».

Des propos rejetés en bloc par l’héritier du leader d’Al-Qaïda qualifié de « prince héritier du djihad » qui indique dans un email dont Africa24 a eu la substance que les américains le traquent parce qu’il sait où les Etats-Unis ont gardé son père. Il a ajouté qu’il était en contact avec son père via Whatsapp depuis 2 ans et qu’il allait parfaitement bien. « Je publierai des photos récentes de mon père dans les prochains jours si les États-Unis ne m’appellent pas et s’excuser pour le tort qu’ils ont fait à mon nom. Ils savent que je sais tellement de choses et s’ils continuent comme ça, je pourrais parler », a-t-il dit dans le courrier.

A Lire Aussi

France – Grand débat : Emmanuel Macron s’exprime le 25 avril prochain

Méschac DEGBETCHI

Crise Libyenne: l’administration Trump ravale ses vomissures

Marturin ATCHA

Abdelkader Merah coupable de «complicité», condamné à 30 ans en appel

Estelle Vodounnou

RDC: pour une première fois, l’EI revendique une attaque sur le sol congolais

Marturin ATCHA

Toulouse: la privatisation de l’aéroport annulée

Estelle Vodounnou

USA: la police arrête un homme à la cathédrale de New York avec des bidons d’essence

Marturin ATCHA

Commenter cet Article

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

Notre site internet utilise des cookies, comme la plupart des sites, afin de nous aider à améliorer votre expérience lorsque vous naviguez sur notre site. Accepter En savoir plus