«Les Noirs sont génétiquement moins intelligents que les Blancs », selon James Watson

0

Le célèbre scientifique américain James Watson qui avait reçu, le prix Nobel de physiologie pour ses recherches sur l’ADN, s’est vu retirer toutes ses distinctions honorifiques, pour avoir tenu des propos tendant à dévaloriser la race noire au profit de la race blanche. Le chercheur a affirmé que les Noirs sont génétiquement moins intelligents que les Blancs.

Qui pourrait imaginer que Watson James, prix Nobel de physiologie pour ses recherches sur l’ADN serait rabaissé à ce point par ses pairs ? Et pourtant, c’est le cas. Le  « pionnier des études sur l’ADN », a été déchu de ses titres honorifiques, pour avoir affirmé que les Noirs sont génétiquement moins intelligents que les Blancs. Le célèbre scientifique a dit s’appuyer sur les résultats de ses recherches qui ont révélé, la différence de QI (Quotient Intellectuel, ndlr) moyen entre les Noirs et les Blancs. Ses conclusions controversées alliant race et intelligence, sont jugées par la communauté scientifique comme indigne de la part d’un chercheur avec une telle renommée.

Le laboratoire de Cold Spring Harbour a d’ailleurs qualifié ses propos de « répréhensibles » et « dénuées de fondement scientifiques ». D’après afrikmag, l’homme âgé de 91 ans, s’est vu retiré ses titres de chancelier émérite, professeur émérite Oliver R Grace et curateur honoraire.

Mais ce n’est pas la première dérive scientifique du chercheur émérite. En 2007, il avait provoqué un scandale en prédisant un avenir « fondamentalement sombre » pour le continent africain.  « Toutes nos politiques sociales sont basées sur le fait que leur intelligence est la même que la nôtre or tous les tests ne le disent pas vraiment », avait-il déclaré au journal Times à l’époque. « Pas du tout. J’aimerais qu’ils aient changé, qu’il y ait de nouvelles connaissances qui disent que votre éducation est beaucoup plus importante que la nature », a déclaré le scientifique, dans un documentaire récemment présenté en avant-première à PBS, intitulé American Masters : Decoding Watson. « Il y a une différence en moyenne entre les Noirs et les Blancs en matière de QI. Je dirais que la différence est génétique ». Il avait été suspendu de toutes ses fonctions au laboratoire de New York.

Pour rappel, Watson a atteint une renommée scientifique internationale en 1953, après avoir découvert avec Francis Crick et Rosalind Franklin, la structure en double hélice de l’ADN. En 1962, l’équipe a reçu le prix Nobel de physiologie « pour leurs découvertes sur la structure moléculaire des acides nucléiques et son importance pour le transfert d’information dans le matériel vivant ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. AccepterEn savoir plus