Sport

Décès d’Emiliano Sala: McKay, l’agent du joueur au banc des accusés

Après la disparition d’Emiliano Sala et la découverte de son corps, les hommages se sont multipliés un peu partout dans le monde. Mais, tout n’est pas fini pour autant pour les enquêteurs. La police se penche désormais sur les circonstances qui ont amené à cette triste disparition.

La disparition du footballeur argentin Emiliano Sala avait provoqué l’émoi chez les amoureux du ballon rond. Après la découverte de la dépouille du joueur, les réactions et les hommages se sont multipliés un peu partout dans le monde. Pour exemple, en ligue 1, les matchs du week-end ont tous débuté par une minute d’applaudissements, le FC Nantes, club dans lequel évoluait l’attaquant avant son transfert à Cardiff,  a retiré le numéro 9 de ses maillots et prévu pour son match de ce weekend face à Nîmes, de nombreux moments de recueillement. La famille de l’argentin avait annoncé qu’elle allait enfin offrir à leur fils (disparu, ndlr), un enterrement digne de ce nom.

Mais au milieu de ce flot de réactions et d’hommages, la vrai question qu’on se pose, c’est de savoir, comment en est on arrivé là. En effet, plusieurs points d’ombre subsistent notamment sur l’avion qu’a pris le joueur en lieu et place d’un avion de ligne. Avion de tourisme, pilote non-adapté, long trajet…, les enquêteurs pointent du doigt, les conditions dans lesquelles s’est déroulé le voyage.

La principale cible des enquêtes

Au banc des accusés et à la première loge, est cité Willie McKay, l’agent d’Emiliano Sala, chargé du transfert du joueur. Il est reproché à ce dernier d’avoir fait preuve d’une négligence coupable. Denieul, l’un des enquêteurs pense qu’il a loué cet avion qui ne garantissait pas une sécurité adéquate, tout juste pour se faire un peu d’argent sur le dos du joueur. Selon Denieul, la famille McKay a décidé de faire appel à un « Blablacar des airs » plutôt que de mettre la main à la poche pour offrir un voyage dans les conditions optimales  à Sala. « Le coavionnage est de plus en plus courant, il amène à des risques inconsidérés. » a-t-il dénoncé. Vivement donc que justice soit faite.

A Lire Aussi

CAN 2019: la CAF s’explique enfin sur le changement d’arbitre pour la finale

Romaric Déguénon

Classement FIFA 2019: le Sénégal leader, grand bond pour le Bénin

Romaric Déguénon

CAN 2019: voici les 5 plus beaux buts de la compétition (vidéo)

Méschac DEGBETCHI

CAN 2019-Sénégal: Macky Sall offre une forte somme aux joueurs malgré la défaite en finale

Méschac DEGBETCHI

CAN 2019: Zinedine Zidane rend un hommage mérité aux Fennecs de l’Agérie après leur sacre

Méschac DEGBETCHI

Nigéria : après John Obi Mikel, Ighalo annonce sa retraite internationale

Romaric Déguénon

Commenter cet Article

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

Notre site internet utilise des cookies, comme la plupart des sites, afin de nous aider à améliorer votre expérience lorsque vous naviguez sur notre site. Accepter En savoir plus