Faits divers

Bénin: un jeune homme épinglé à Akpakpa pour avoir profané une tombe

Aujourd’hui, le Bénin est devenu la plaque tournante du trafic d’organe humain. Un jeune homme récidiviste de cette sale pratique, a été surpris en flagrant d’élit au cimetière d’Akpakpa ce mercredi 6 février 2019 à Cotonou.

Le phénomène de profanation de tombe persiste de jour en jour au Bénin. En effet, un jeune homme, âgé de la trentaine environ, a été pris, la main dans le sac, ce mercredi 6 février 2019 à Akpakpa, dans l’enceinte du cimetière. Il a été coffré pendant qu’il opérait tout peinard dans une tombe. Selon l’information relayée par Bénin web TV, il a été pris en fragrant délit par « des jardiniers en pleine décoration d’une tombe ».Très surpris, il abandonna sa salle besogne et pris la fuite et poursuivi par la population qui a réussi par l’attraper sous le troisième pont situé à Akpakpa au sud est du Bénin.

 De là, il fut conduit au commissariat de Cotonou où il sera fixé sur son sort après une série d’enquête. Le jeune homme « profaneur » de tombe sera présenté les tous prochains jours au procureur de la République pour la suite de la procédure.  a rapporté Benin web tv.

A Lire Aussi

Jackie Appiah « je suis un accro du shopping » confesse l’actrice qui demande une prière (vidéo)

Estelle Vodounnou

Aya Nakamura exhibe sa forme sculpteuse en maillot de bain à la plage

Estelle Vodounnou

Égypte: l’ancien président Morsi enterré au Caire en toute discrétion

Estelle Vodounnou

CAN 2019: voici l’heure et la chaîne qui diffusera le match amical Bénin-Guinée

Méschac DEGBETCHI

Sierra Leone: une fillette de 5 ans paralysée après un viol

Estelle Vodounnou

Ghana: un présumé faux soldat détecté puis mis aux arrêts

Commenter cet Article

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

Notre site internet utilise des cookies, comme la plupart des sites, afin de nous aider à améliorer votre expérience lorsque vous naviguez sur notre site. Accepter En savoir plus