Faits divers

Bénin: un jeune homme épinglé à Akpakpa pour avoir profané une tombe

Aujourd’hui, le Bénin est devenu la plaque tournante du trafic d’organe humain. Un jeune homme récidiviste de cette sale pratique, a été surpris en flagrant d’élit au cimetière d’Akpakpa ce mercredi 6 février 2019 à Cotonou.

Le phénomène de profanation de tombe persiste de jour en jour au Bénin. En effet, un jeune homme, âgé de la trentaine environ, a été pris, la main dans le sac, ce mercredi 6 février 2019 à Akpakpa, dans l’enceinte du cimetière. Il a été coffré pendant qu’il opérait tout peinard dans une tombe. Selon l’information relayée par Bénin web TV, il a été pris en fragrant délit par « des jardiniers en pleine décoration d’une tombe ».Très surpris, il abandonna sa salle besogne et pris la fuite et poursuivi par la population qui a réussi par l’attraper sous le troisième pont situé à Akpakpa au sud est du Bénin.

 De là, il fut conduit au commissariat de Cotonou où il sera fixé sur son sort après une série d’enquête. Le jeune homme « profaneur » de tombe sera présenté les tous prochains jours au procureur de la République pour la suite de la procédure.  a rapporté Benin web tv.

A Lire Aussi

Nigéria: accusé d’être Gay, l’acteur IK Ogbonna exige des preuves

Estelle Vodounnou

Brad Pitt et Angelina Jolie sont officiellement divorcés

Estelle Vodounnou

People: Blac Chyna poursuivie en justice

Estelle Vodounnou

Sénégal : quand des ministres envoûtent les députés

Romaric Déguénon

Le grand record d’Ariel Sheney: Arafat en devient jaloux

Estelle Vodounnou

Sénégal : après la formation du gouvernement un ministre s’évanouit

Romaric Déguénon

Commenter cet Article

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.