Bénin: un jeune homme épinglé à Akpakpa pour avoir profané une tombe

0

Aujourd’hui, le Bénin est devenu la plaque tournante du trafic d’organe humain. Un jeune homme récidiviste de cette sale pratique, a été surpris en flagrant d’élit au cimetière d’Akpakpa ce mercredi 6 février 2019 à Cotonou.

Le phénomène de profanation de tombe persiste de jour en jour au Bénin. En effet, un jeune homme, âgé de la trentaine environ, a été pris, la main dans le sac, ce mercredi 6 février 2019 à Akpakpa, dans l’enceinte du cimetière. Il a été coffré pendant qu’il opérait tout peinard dans une tombe. Selon l’information relayée par Bénin web TV, il a été pris en fragrant délit par « des jardiniers en pleine décoration d’une tombe ».Très surpris, il abandonna sa salle besogne et pris la fuite et poursuivi par la population qui a réussi par l’attraper sous le troisième pont situé à Akpakpa au sud est du Bénin.

 De là, il fut conduit au commissariat de Cotonou où il sera fixé sur son sort après une série d’enquête. Le jeune homme « profaneur » de tombe sera présenté les tous prochains jours au procureur de la République pour la suite de la procédure.  a rapporté Benin web tv.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. AccepterEn savoir plus