Faits divers

Bénin – BEPC 2019: 400 dossiers rejetés

Dans le département de l’Atacora, plus de 400 dossiers déposés pour les examens de fin d’année pour le compte du BEPC 2019, ont été rejetés. C’est ce que nous apprend, le directeur départemental de l’enseignement secondaire du dit département.

Selon une interview accordée par le directeur départemental de l’enseignement secondaire de l’Atacora, Monsieur Barthélemy N’Dah Moutouama , sur les dossiers d’examens du BEPC, plus de 400 ont été rejetés après leur étude. Plusieurs candidats à l’examen du brevet d’étude du premier cycle (bepc) ont donc vu leur dossier de candidature rejeté à la clôture du registre des inscriptions à cet examen ce 21 janvier 2019.  

En effet, les causes majeures du rejet de ces dossiers sont liées au défaut d’acte de naissance, les erreurs de remplissage de la fiche d’inscription et l’utilisation des timbres de 200 F ou de 300 F au lieu de 600 F, exigés par la direction. La seule chance qui reste à saisir par les concernés, est de procéder aux rectificatifs avant le démarrage des opérations de paramétrages. C’est un délai de grâce, selon monsieur Barthélémy N’Dah Moutouama. Il appelle donc les parents d’élèves, à faire preuve de vigilance, selon l’information relayée par Bénin Web TV« Déjà à partir de la 4e, il faut que le parent se rassure que l’enfant dispose d’un acte de naissance conforme, parce que c’est la pièce maîtresse pour pouvoir se présenter à l’examen »

Mieux, pour palier ce mal qui arrière l’évolution des enfants, les mesures idoines doivent être prises, pour que déjà, dès la classe de 6e, , les parents mettent à la disposition des établissements, les actes de naissances des enfants.

A Lire Aussi

Nigéria: accusé d’être Gay, l’acteur IK Ogbonna exige des preuves

Estelle Vodounnou

Brad Pitt et Angelina Jolie sont officiellement divorcés

Estelle Vodounnou

People: Blac Chyna poursuivie en justice

Estelle Vodounnou

Sénégal : quand des ministres envoûtent les députés

Romaric Déguénon

Le grand record d’Ariel Sheney: Arafat en devient jaloux

Estelle Vodounnou

Sénégal : après la formation du gouvernement un ministre s’évanouit

Romaric Déguénon

Commenter cet Article

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.