Rwanda: déclaration de guerre sans merci aux produits éclaircissant toxiques et la dépigmentation

0

Le blanchiment de la peau et l’utilisation des produits éclaircissants toxiques sont désormais proscrits au Rwanda. Le président rwandais et son administration prennent des résolutions adéquates pour l’éradication de ce phénomène qui plombe la « fierté » de l’Afrique Noire.

La dépigmentation aussi appelée blanchiment de la peau est aujourd’hui un mode et une pratique à laquelle homme et femme s’attachent avec fierté ignorant et ou boycottant leur origine. Or cette pratique, non seulement elle porte atteinte à la fierté de l’Afrique Noire mais aussi n’est pas sans conséquence sur la santé humaine.

En effet, tous les produits allant dans la fabrication de ces pommades qui hydratent la peau sont toxiques et vénéneux. Ce qui peut toute fois causer les cancers et d’autres maladies de la peau. Et conscient de cet état de chose, le président Rwandais prohibe leur utilisation en initiant une campagne anti-blanchiment. Il somme aussi à cet effet, tous les services qui commercialisent des produits éclaircissants d’arrêter ce job.

Puisque ces derniers jours, la campagne publicitaire des produits éclaircissants menée par le Top model Angela Renee White, alias Blac Chyna a commencé par faire plus la loi dans le cœur des populations. Il recommande alors aux acteurs des services sociaux, à la police, et au Ministère de la santé de mettre fin à ce phénomène par les dispositions qu’ils prendront eux-mêmes à savoir la sensibilisation et la répression.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. AccepterEn savoir plus