La BBC subit les conséquences du Bréxit

0

Après le Brexit, le géant de l’audiovisuel public anglais BBC, perdra ses droits de diffusion dans tous les pays européens, une information venant du gouvernement belge et relayée par Le monde info, ce jeudi 24 janvier 2019.

La donne pour que BBC  poursuive ses transmissions changera après le Brexit. En effet, si l’Angleterre sort de l’union Européenne, la BBC sera astreinte à une licence avant de pouvoir continuer par émettre dans les pays membres de l’union. Pour ce faire, BBC entrevoit installer un « important bureau » au sein de l’UE et compte le placer à Bruxelles en Belgique, nous informe ce jeudi 24 janvier une source gouvernementale belge. « Bruxelles est sur la shortlist de la BBC. Il y a deux autres villes, dont Amsterdam » aux Pays-Bas, révèle notre source.

Charles Michel, le premier ministre belge, a pris langue à ce sujet avec le directeur général de la BBC, Tony Hall, à Davos, lors du Forum économique mondial et à l’issue de cette audience il avance  « La Belgique est souvent sur la shortlist d’entreprises désireuses de s’ancrer dans l’Union européenne après le Brexit », a dévoilé Charles Michel, mercredi, rapporté par l’agence Belga. Et à la source gouvernementale de corroborer : « On a plusieurs atouts : une position stratégique, un pays polyglotte, diverses institutions internationales comme l’UE ou l’OTAN et une grande proximité avec Londres, à trois heures de train avec l’Eurostar », a souligné la source gouvernementale.

La BBC discrète sur la question ne donne pas plus de détail

L’AFP, a joint la BBC  pour en savoir plus et approfondir la question d’exigence de licence mais cette dernière s’est voulue discrète et n’a pas voulu donner d’amples explications à son interlocutrice. Il faut souligner qu’en dehors de la BBC, plus de 500 autres chaînes internationales sont également concernées par cette situation.

En effet, en cas de sortie de l’Union européenne sans accord le 29 mars et même, si un accord est ratifié, pendant que le Brexit sera à sa phase de transition en 2020, la BBC se verra privée de ses droits de diffusion paneuropéens.

Pour rappel, les règles qui prévalait jusqu’à présent au sein de l’union permet à  un diffuseur titulaire d’une licence dans un des pays membres de l’UE de diffuser dans l’ensemble des vingt-sept autres. « L’obtention d’une licence requiert une présence significative sur place. Les rédactions et les équipes de production de la BBC pourraient rester à Londres. Mais il lui faudra établir le siège de ses activités internationales dans le pays choisi, ainsi que les équipes chargées de la programmation. Cela pourrait engendrer un effet d’entraînement important », a clarifié Le Figaro ce samedi. En dehors de la BBC, cinq cents chaînes internationales opérant au Royaume-Uni connaîtrons la même tracasserie. Pour exemple, Discovery, Disney, MTV, CNN ou National Geographic.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. AccepterEn savoir plus