Technologie

Chine: une graine de coton a germé sur la Lune, une grande première

L’agence spatiale chinoise CNSA (China National Space Administration), a réalisé un grand exploit en faisant germer sur la Lune, une graine de coton, à bord de la sonde Chang’e-4. Cette expérience inédite a été annoncée hier mardi 15 janvier 2019, par les scientifiques chinois.

Depuis que Neil Armstrong a marché sur la Lune, les astronautes rivalisent d’ingéniosité pour rendre habitable, le satellite naturel de la terre. Si la sortie du tunnel n’est pas pour bientôt, un pas de géant vient quand même d’être fait dans ce désert de sable, dépourvu d’oxygène. En effet, les ingénieurs de l’agence spatiale chinoise ont réussi à faire pousser une graine de coton, après sa germination à bord de la sonde chinoise Chag’e-4, qui se trouve sur la Lune. La pousse a émergé d’une structure en treillis, après l’alunissage de la sonde Chang’e-4 le 3 janvier, selon une série de photos publiées par l’Institut de recherche de technologie de pointe de l’Université de Chongqing dans le sud-ouest de la Chine, a rapporté Paris Match. « C’est la première fois que les humains effectuent des expériences de croissance biologique sur la surface lunaire », a déclaré le professeur Xie Gengxin, de l’Université de Chongqing, qui a conçu cette expérience hors du commun.

Les scientifiques de l’Université de Chongqing ont envoyé un conteneur de 18 centimètres en forme de sceau contenant de l’air, de l’eau et de la terre. À l’intérieur, se trouvent des graines de coton, de pomme de terre et d’arabidopsis — une plante de la famille de la moutarde — ainsi que des œufs de mouches et de la levure. Excepté la pousse de coton, aucune autre plante n’a encore pris, selon les images reçues, a déclaré l’Université de Chongqing. L’agence spatiale chinoise CNSA prévoit également effectuer d’autres missions lunaires d’ici la fin de l’année pour recueillir et rapporter des échantillons lunaires.

Ces missions d’exploration de l’espace, démontrent la volonté de la Chine d’établir une base internationale sur la Lune mais plus encore de devenir une puissance spatiale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer